Nous suivre Info chimie

Global Bioenergies engage un partenariat avec Synthos

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,
Global Bioenergies engage un partenariat avec Synthos

Chromatographe de Global Bioenergies permettant d'analyser le butadiène

© © Global Bioenergies

Le Français Global Bioenergies va collaborer avec le groupe polonais Synthos pour produire du butadiène issu de ressources renouvelables. Via cet accord, Synthos entrera au capital du groupe français à hauteur de 1,4 M€.

La jeune société Global Bioenergies, spécialisée dans les bioprocédés de conversion des sucres en hydrocarbures, franchit une nouvelle étape dans son développement. Peu de temps après son entrée à la Bourse de Paris le 15 juin dernier (CPH n°553), elle entame un nouveau partenariat avec le Polonais Synthos, spécialisé dans la production de caoutchouc synthétique. Les deux partenaires vont développer un procédé de conversion de ressources renouvelables en butadiène. Un marché porteur puisque le butadiène est actuellement produit « exclusivement à partir de pétrole », selon Global Bioenergies. Le groupe français sera chargé de la fabrication du butadiène à l'échelle laboratoire tandis que Synthos gérera l'industrialisation du procédé. Dans le cadre du partenariat, le groupe polonais entrera à hauteur de 3,6 % au capital de Global Bioenergies, ce qui représente un investissement de 1,4 million d'euros. La société française recevra en outre un financement de recherche, des paiements à hauteur de plusieurs millions d'euros pour financer le développement et des redevances. Les deux groupes se répartiront les droits d'exploitation du butadiène biologique pour la fabrication du caoutchouc. D'après Global Bioenergies, « environ 10 M de tonnes sont produites chaque année, dont deux tiers sont destinés à la fabrication du caoutchouc synthétique ».

Des marchés mondiaux de plusieurs milliards de dollars

La start-up française conservera les droits exclusifs sur les autres applications du butadiène comme le nylon, le latex, les plastiques ABS et certains autres polymères. « Le fait que nous conservions les droits d'exploitation sur un marché de 10 Mrds $ permettra une importante génération de valeur pour nos actionnaires », indique Marc Delcourt, p-dg de Global Bioenergies. Il souligne par ailleurs que « ce programme butadiène est très similaire à celui que nous avons mené sur l'isobutène ». En 2010, Global Bioenergies avait d'ailleurs mis au point un premier prototype de procédé de fabrication d'isobutène par transformation biologique de glucose (CPH n°503). Jusqu'alors, la start-up française, créée en 2008, était essentiellement spécialisée dans la production d'isobutène à partir de ressources renouvelables. Ce partenariat lui permet d'ajouter une corde à son arc et de cibler un autre secteur qui représenterait, selon lui, un marché mondial de 30 Mrds $ (21 Mrds €).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Brunei Fertilizer Industries (BFI) a annoncé le 15 septembre 2020 le respect de son calendrier pour la construction de son usine dans le parc industriel de Sungai Liang au Brunei. Malgré la crise économique mondiale[…]

15/09/2020 | AmmoniacChimie
Protection des cultures : BASF s’offre une technologie d’AgriMetis

Protection des cultures : BASF s’offre une technologie d’AgriMetis

Matériaux : Stora Enso investit dans une unité de bois laminé croisé

Matériaux : Stora Enso investit dans une unité de bois laminé croisé

Protection des cultures : Syngenta inaugure une unité de production

Protection des cultures : Syngenta inaugure une unité de production

Plus d'articles