Nous suivre Info chimie

Greenpeace dénonce des groupes d'agriculteurs créés par Monsanto

L.H.

Sujets relatifs :

, ,
Greenpeace dénonce des groupes d'agriculteurs créés par Monsanto

© Pixabay

Selon une enquête menée par Greenpeace France, Monsanto a « créé de toutes pièces » des groupes d'agriculteurs dans plusieurs pays européens pour que ces derniers fassent la promotion du glyphosate. En France, ces « faux agriculteurs » se rassemblent sous le nom « Agriculture et Liberté », et communiquent notamment à travers leur site Internet et les foires ou salons agricoles. L'ONG de protection environnementale révèle que, derrière ce groupe, se trouve le cabinet de lobbying Red Flag Consulting. Greenpeace France indique qu'en 2017, Red Flag a été payé entre 100 000 et 200 000 euros par Monsanto. L'ONG s'est également procuré un document interne du cabinet, dans lequel ce dernier « se targue d'une victoire obtenue sur une mesure européenne en utilisant ce qu'ils appellent des "alliés non-traditionnels" dans huit pays européens ». Bien que ne disposant pas de la preuve du lien formel avec le glyphosate, elle indique être convaincue qu'il s'agit de ce dossier-là. Fin 2017, l'autorisation de l'herbicide controversé a été renouvelée pour une durée de cinq ans dans l'Union européenne. Une décision qui a été précédée de plusieurs mois de débats au sein des différents États membres, le glyphosate ayant été classé cancérogène probable pour l'Homme par le Centre international de recherche sur le cancer en 2015.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Règlement PIC : Placement de 22 nouvelles substances sur la liste

Règlement PIC : Placement de 22 nouvelles substances sur la liste

L’Agence européenne des produits chimiques (Echa) a annoncé, le 22 juillet 2020, que 22 nouvelles substances feront l’objet d’une notification préalable à l’export (règlement PIC[…]

Détournement d’usage : L’Anses ne plaisante plus avec le gaz hilarant

Détournement d’usage : L’Anses ne plaisante plus avec le gaz hilarant

Le HCSP veut surveiller le taux de TiO2 nanométrique

Le HCSP veut surveiller le taux de TiO2 nanométrique

Accord public-privé pour lutter contre le détournement de substances

Accord public-privé pour lutter contre le détournement de substances

Plus d'articles