Nous suivre Info chimie

GS Caltex vise un vapocraqueur en Corée du Sud

J.C.

Il s'agit d'un projet de 2 000 milliards de wons (environ 1,5 Mrds €). Le groupe énergétique sud-coréen GS Caltex, dont l'Américain Chevron détient 50 % du capital, se lance dans un projet pétrochimique d'envergure en Corée du Sud, selon la presse locale. L'idée est de construire un vapocraqueur sur son complexe de raffinage de Yeosu, pour y établir des capacités de 700 000 tonnes par an d'éthylène et, en aval, d'ajouter une unité de polyéthylène d'une capacité de 500 000 tonnes par an. Le projet nécessiterait encore le feu vert du conseil d'administration, qui pourrait être accordé avant le printemps. La pose de la première pierre est ambitionnée en 2019 et la mise en service en 2022. Le vapocraqueur de GS Caltex serait de type mixed-feed, capable de traiter à la fois du naphta et du gaz de pétrole liquéfié.

Fondé en 1967, GS Caltex poursuit une stratégie de diversification depuis plusieurs années. Il s'est lancé en pétrochimie dès 1988 avec une usine de polypropylène en Corée du Sud (180 000 tonnes par an de capacités actuellement) et surtout, depuis 1990, avec une montée en puissance dans les aromatiques. L'opérateur sud-coréen dispose de capacités de 2,8 millions de tonnes par an de benzène, toluène et de xylène, dont 1,35 million de tonnes par an de paraxylène. Le groupe s'est également lancé dans la production de compounds de polypropylène, avec deux usines en Corée du Sud et en République Tchèque. Un projet de troisième usine est à l'étude au Mexique.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Afyren sécurise 60 M€ pour son industrialisation

Afyren sécurise 60 M€ pour son industrialisation

Le producteur de composés biosourcés d'intérêt par voie fermentaire Afyren a annoncé le démarrage de la phase industrielle de son développement via la sécurisation d'un financement[…]

18/02/2019 | ActualitésChimie
Yara et Engie collaborent dans l'hydrogène vert en Australie

Yara et Engie collaborent dans l'hydrogène vert en Australie

Nutrien débourse 340 M$ pour Actagro

Nutrien débourse 340 M$ pour Actagro

Cabot cède sa division Fluides de spécialité à Sinomine

Cabot cède sa division Fluides de spécialité à Sinomine

Plus d'articles