Nous suivre Info chimie

Haldor Topsøe investit dans l'acide lactique biosourcé

S.L.

HALDOR TOPSØE ÉQUIPE PEMEX

Pemex Refinacion et Haldor Topsøe ont signé un contrat portant sur la modernisation de huit unités d'hydrotraitement de diesel du Mexicain. Le contrat inclut une licence pour une nouvelle unité d'hydrotraitement sur les sites de Tula et de Salamanca au Mexique. Pemex fournira ainsi au marché des diesels à faible taux de soufre (< 15 ppm). Pemex bénéficiera de la dernière génération de catalyseurs de Topsøe, baptisée TK BRIM. « Ce projet renforce la position de Topsøe comme le fournisseur mondial de technologies pour la production de diesel à très basse teneur en soufre », a déclaré Peter Thoft Knudsen, vice-président de la division Technologie.

Haldor Topsøe investit dans l'acide lactique biosourcé

Le groupe danois est un spécialiste de la catalyse.

© © Haldor Topsøe

En collaboration avec le département de chimie de l'Université Technique du Danemark (DTU), le Danois Haldor Topsøe a développé un procédé de conversion catalytique de carbohydrates issus de biomasse en acide lactique. Ce dernier étant utilisé pour la production de plastiques biodégradables et de solvants. C'est le premier procédé catalytique proposé, utilisant un catalyseur inorganique. Jusqu'à présent, cette conversion était obtenue par fermentation. Les résultats de ces recherches ont été publiés dans l'édition du 30 avril 2010 du magazine Science. Les chercheurs de Topsøe et de la DTU ont mimé le procédé observé dans les systèmes biologiques. « Le catalyseur agit de la même façon que les bactéries ». Pour Claus Hviid Christensen, vice-président : « Dans le futur, la biomasse sera la matière première principale de l'industrie chimique. La production de produits chimiques créera alors plus de valeur ajoutée que maintenant, et dans le même temps, elle contribuera à réduire les émissions de CO2. Nous sommes bien engagés sur cette voie. »

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

SNC-Lavalin signe en Jordanie

SNC-Lavalin signe en Jordanie

Le Canadien SNC-Lavalin va mettre à niveau et augmenter la capacité de deux usines d'acide sulfurique du producteur jordanien d'engrais Jordan Phos phate Mines Co. (JPMC) à Aqaba, en Jordanie.

Univar exclut la France du rachat de Quaron

Univar exclut la France du rachat de Quaron

Ashland vend sa division pour 930 M$

Ashland vend sa division pour 930 M$

Azelis achète YDS

Azelis achète YDS

Plus d'articles