Nous suivre Info chimie

Huntsman investit aux États-Unis et en Europe

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

L'enveloppe se portera à 135 millions de dollars (105,6 M€). C'est ce que le groupe américain entend investir pour renforcer considérablement ses productions de diphénylméthane diisocyanate (MDI). Huntsman se concentrera sur deux projets distincts. Le plus important concerne ses capacités de MDI sur son site de Geismar, en Louisiane, où le groupe compte décupler ses capacités, les portant de 50 000 tonnes par an à pas moins de 500 000 t/an ! Ce projet prévu pour entrer en service en 2014 prévoit d'utiliser de nouveaux procédés technologiques propriétaires et compte sur la disponibilité en matières premières à coûts avantageux grâce à la révolution des gaz de schiste outre-Atlantique. Il permettra à Huntsman de mieux répondre à la demande du marché et de « consolider » sa « position de producteur leader de MDI aux Amériques », explique le groupe. Le groupe ne cache pas que la plus grande exploitation des gaz de schiste le mène à étudier actuellement plusieurs projets d'extension de certaines de ses capacités chimiques aux États-Unis.

Le second projet concerne ses capacités de MDI à Rotterdam, aux Pays-Bas. Huntsman prévoit de mettre en service dans les prochains jours une unité de fractionnement de MDI et de production de spécialités destinés à offrir à ses clients des produits polyuréthane de nouvelle génération dans les domaines de l'automobile, des adhésifs, et des revêtements. En février, Air Liquide avait annoncé un contrat à long terme avec Huntsman pour fournir le chimiste américain en monoxyde de carbone pour alimenter ses productions de MDI à Rotterdam.

Huntsman opère une troisième unité de MDI dans le monde, à Caojing, en Chine, dotée de capacités de 240 000 t/an.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles