Nous suivre Info chimie

Indorama va devenir numéro 1 en Turquie et Europe de l'Est

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le producteur thaïlandais ne cesse de se muscler en Turquie.

Indorama Ventures a annoncé début janvier avoir signé un accord définitif avec le groupe asiatique Polyplex, basé en Thaïlande et à Singapour pour l'acquisition d'une usine flambant neuve en Turquie. L'opération, dont les termes financiers n'ont pas été révélés, concerne une usine de polyéthylène téréphtalate (PET) d'une capacité de 252 000 tonnes par an, située à Corlu, à une centaine de kilomètres au nord-ouest d'Istanbul. Avec l'acquisition en juin 2014 d'Artenius Turkpet (usine de 130 000 t/an à Adana), rebaptisée depuis IVL Adana PET, Indorama va ainsi se retrouver à la tête de capacités totales de 382 000 t/an de PET en Turquie après la finalisation de la transaction, prévue au premier trimestre 2015. De quoi lui léguer la position de n°1 du PET dans le pays et dans le sud-est de l'Europe. « La Turquie est l'étoile montante ; le plus puissant marché émergent en Europe et dans toute l'OCDE en réalité, avec un accès stratégique au marché du sud-est européen », se réjouit Aloke Lohia, vice-président et p-dg d'Indorama Ventures. Le groupe thaïlandais favorise notamment la Turquie en raison de sa population nombreuse (76 millions d'habitants) et jeune (50 % en dessous de 30 ans), une cible de choix pour le marché des boissons et notamment des emballages pour boissons, marché aval prioritaire du PET d'Indorama dans le pays. En revanche, s'impliquer directement dans l'aval ne séduit plus. L'an passé, Indorama avait annoncé un projet d'acquisition de 51 % du Turc Sasa, producteur de fibres discontinues de polyester, de filaments polyester, de polyéthylène téréphtalate, de polybutylène téréphtalate (PBT), de diméthyl-téréphtalate (DMT) et d'intermédiaires (CPH n°673). Le 14 janvier, le groupe thaïlandais a toutefois indiqué que, via une décision entre les deux parties, il retirait son offre et abandonnait purement et simplement le projet. Précisant qu'il souhaite, en Turquie, se concentrer seulement sur la production de PET.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pertes historiques pour Wacker

Pertes historiques pour Wacker

Le chimiste allemand traverse une mauvaise passe. Wacker a publié ses résultats pour l’année 2019, où l’on apprend que la compagnie a enregistré la plus grosse perte de son histoire. Si le chiffre[…]

29/01/2020 | SpécialitésRésultats
Les résultats d'Air Products au dessus de leurs attentes

Les résultats d'Air Products au dessus de leurs attentes

Une année 2019 « excellente » pour Givaudan

Une année 2019 « excellente » pour Givaudan

Nouryon va utiliser de l’IA pour améliorer la fiabilité de ses installations

Nouryon va utiliser de l’IA pour améliorer la fiabilité de ses installations

Plus d'articles