Nous suivre Info chimie

Ineos reprend l'usine de Wilmar à Lavéra

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,
Ineos reprend l'usine de Wilmar à Lavéra

© Ineos

Ineos Oxide, filiale du pétrochimiste britannique Ineos, a annoncé le 3 janvier un accord pour l'acquisition de l'usine d'éthoxylation du Singapourien Wilmar à Lavéra, dans les Bouches-du-Rhône. Les modalités financières de l'opération n'ont pas été dévoilées. La transaction couvre l'acquisition de l'usine et la reprise des employés. Les produits de Wilmar ne sont pas compris dans l'opération, et Ineos Oxide a signé un accord de production à façon pour le compte du groupe singapourien spécialiste de l'huile de palme, du raffinage et de la production d'huiles, de l'oléochimie, du sucre, des graisses de spécialité, du biodiesel et des engrais, entre autres. Wilmar avait repris ce site de Lavéra auprès de l'Américain Huntsman en 2014. A l'époque, l'usine disposait de capacités de 70 000 tonnes par an d'éthoxylation d'alcools gras et recensait 24 salariés. Pour Ineos, l'opération a un double avantage. D'une part, le groupe ajoute ainsi un troisième site d'éthoxylation à son réseau industriel, disposant de capacités actuellement sur ses complexes de Zwijndrecht près d'Anvers en Belgique, et de Cologne, en Allemagne. D'autre part, cette usine française lui permettra d'accompagner son projet de renforcement capacitaire d'oxyde d'éthylène en accroissant les débouchés. En septembre dernier, Ineos Oxide avait dévoilé un plan d'investissements de 200 millions d'euros destiné à muscler dans le domaine son complexe d'Anvers mais également celui de Cologne ainsi que son usine d'oxyde d'éthylène de Lavéra (voir photo). A terme les capacités du site français devraient atteindre 270 000 t/an d'oxyde d'éthylène.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Trois questions à Magali Smets, directrice générale de France Chimie (ex-UIC)

Trois questions à Magali Smets, directrice générale de France Chimie (ex-UIC)

Que retenir de l'année 2018 ? En termes de performance économique, l'année 2017 avait été exceptionnelle. L'année 2018 correspond à un retour à un niveau d'activité[…]

14/01/2019 | UIC
Rétrospective 2018: Agitation et incertitudes

Rétrospective 2018: Agitation et incertitudes

Rétrospective 2018: Courses au gigantisme

Rétrospective 2018: Courses au gigantisme

BASF prêt à engager 10 Mrds $ pour un second verbund en Chine

BASF prêt à engager 10 Mrds $ pour un second verbund en Chine

Plus d'articles