Nous suivre Info chimie

Phénol: Ineos va renforcer son site de Mobile

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Phénol: Ineos va renforcer son site de Mobile

© Ineos

Le complexe de phénol de Mobile (Alabama, États-Unis) est appelé à devenir le plus important au monde. Ineos Phenol, division du pétrochimiste britannique Ineos, prévoit d'augmenter considérablement les capacités du site, les faisant passer de 540 000 t/an aujourd'hui jusqu'à 850 000 t/an. Les contours du projet sont encore peu détaillés à ce stade. Ce renforcement capacitaire devrait répondre à la croissance de la demande, notamment en Amérique du Nord, tout en profitant des avantages compétitifs du Golfe du Mexique. Ineos Phenol se présente comme le leader mondial du phénol, de l'acétone et du cumène, doté de capacités totales de plus de 4 Mt/an. Il oeuvre déjà pour renforcer considérablement ses capacités européennes. Au printemps, le groupe avait lancé une étude d'ingénierie d'avant-projet détaillé (FEED) pour un potentiel complexe de cumène qui serait construit à Marl, en Allemagne, afin notamment de sécuriser ses matières premières pour ses unités de phénol et d'acétone sur le Vieux continent (CPH n°843).

Ineos signe avec McDermott et Clariant

Dans le cadre de son projet d'implanter en Europe une unité de déshydrogénation de propane (PDH), Ineos vient de choisir la technologie de McDermott et a aussi signé un accord avec Clariant pour l'approvisionnement en catalyseurs. Le futur complexe de PDH, de 750 000 t/an, pourrait entrer en service en 2023. Ineos annoncera son emplacement avant la fin de l'année.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

La facture s'alourdit encore pour le complexe américain de Sasol

La facture s'alourdit encore pour le complexe américain de Sasol

La finalisation du complexe de Lake Charles en Louisiane du pétrochimiste sud-africain est en vue. Mais plusieurs facteurs pénalisants au cours du quatrième trimestre 2018 ont fait déraper les coûts, portant les[…]

18/02/2019 | PétrochimiePétrochimie
Démarrage danois pour Braskem et Haldor Topsoe

Démarrage danois pour Braskem et Haldor Topsoe

Total soigne sa rentabilité

Total soigne sa rentabilité

Volumes en hausse mais gains en baisse pour ExxonMobil

Volumes en hausse mais gains en baisse pour ExxonMobil

Plus d'articles