Nous suivre Info chimie

Ingénierie/Mg technologies résiste au ralentissement économique

Sujets relatifs :


L'allemand Mg technologies (construction mécanique, chimie) a enregistré une légère progression de son bénéfice imposable à 84 millions d'euros (+0,8 %) au troisième trimestre 2001 en dépit d'un tassement de la conjoncture, a annoncé le groupe. " Le ralentissement de la conjoncture est conforme à nos prévisions. Nous l'avons anticipé et sommes donc en mesure de maintenir notre résultat à un niveau élevé ", a souligné le patron du groupe, Kajo Neukirchen. Au cours du troisième trimestre de l'exercice 2001 (entamé le 1er octobre), le chiffre d'affaires a en revanche reculé de 2,9 % à 2,1 Mrds €, bien que sur les neuf premiers mois de l'exercice, il ait globalement progressé de 1,1 % à 6,2 Mrds €. La division ingénierie a le plus contribué à la progression des résultats du groupe, son bénéfice imposable ayant progressé de 133,9 % en neuf mois, à 82,1 M€. Egalement à la hausse, le bénéfice avant impôts de la division chimie a crû de 7,3 % à 219,9 M€ sur les neuf mois. Le secteur de la construction mécanique, pour lequel Mg ne publie pas le résultat, continue d'être affecté par les activités de sa filiale Lurgi, spécialisée dans la construction d'usines. Certes, Lurgi a atteint l'équilibre au troisième trimestre, mais sur neuf mois, la filiale accuse une perte de 5 M€. Mais le groupe Mg technologies précise que sa filiale est en bonne voie pour atteindre l'équilibre sur l'ensemble de l'exercice 2001 clos le 30 septembre. Mg technologies table sur une progression de ses résultats pour l'ensemble de l'exercice 2001, en raison notamment de l'évolution de sa division ingénierie qui a vu ses entrées de commandes progresser de 11 % à 3,074 Mrds € sur neuf mois. Le groupe table en 2001 sur la septième progression consécutive de son bénéfice.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Vopak cède sa filiale  malaise

Vopak cède sa filiale malaise

Le Néerlandais a annoncé la cession de sa filiale malaise Vopak Terminals Pasir Gudang (VTPG) à une filiale du groupe Wilmar, dénommée PGEO. La transaction permet à Royal Vopak de se délester d'un terminal de 20 160 m3. Le groupe justifie cette[…]

Alliance entre EDF Fenice et Schneider Electric

Alliance entre EDF Fenice et Schneider Electric

Un contrat pour EIL au Nigéria

Un contrat pour EIL au Nigéria

Jacobs acquiert Marmac

Jacobs acquiert Marmac

Plus d'articles