Nous suivre Info chimie

Initiatives : Tests sur les animaux: première étape pour le programme européen

Sujets relatifs :

L'EPAA (Partenariat européen pour des approches alternatives à l'expérimentation animale), qui associe des industriels européens de sept secteurs d'activité et la Commission européenne, vient d'élaborer 21 plans d'actions visant à affiner, réduire puis remplacer les essais sur animaux. Des plans d'actions qui ont été organisés par les parties prenantes en trois axes principaux: faire l'inventaire des meilleures pratiques des tests des sept secteurs, identifier les moteurs réglementaires envisageables, valider et faire accepter des approches alternatives. Mais aussi mettre en place une recherche dans ce domaine. L'EPAA rassemble du côté industriel le Cefic (fédération européenne de l'industrie chimique), la fédération européenne de la protection des cultures (ECPA), la fédération européenne de la parfumerie et des cosmétiques (Colipa), la fédération européenne des industriels de la pharmacie (EFPIA), celle de l'industrie de la détergence (AISE), et enfin la fédération internationale de la santé animale (IFAH-Europe). Plusieurs entreprises se sont également engagées dans ce programme, dont BASF, Bayer, Henkel, Johnson & Johnson, L'Oréal, Pfizer, Procter & Gamble ou encore Unilever. L'EPAA devrait publier son premier rapport annuel d'activité en décembre. Selon la Commission européenne, 10,7 millions d'animaux sont utilisés chaque année par l'industrie, dont plus de la moitié dans la R&D en santé humaine, 16 % dans la production et le contrôle qualité de produits de santé, et 10 % dans l'évaluation toxicologique et autres études de sécurité. La Commission européenne a par ailleurs annoncé qu'elle mettrait en place, pour les cosmétiques, un étiquetage des produits « non expérimentés sur les animaux ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

L'agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande de « réduire au maximum » et « dans les meilleurs délais » les persulfates d'ammonium, de potassium et de sodium, notamment[…]

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

Solvay réorganise son comité exécutif

Solvay réorganise son comité exécutif

Plus d'articles