Nous suivre Info chimie

Inorganiques : Le français Aliphos cesse son activité

Sujets relatifs :

La société française Aliphos, filiale de Tessenderlo (groupe EMC), a annoncé l'arrêt de ses activités, ce qui devrait aboutir à la suppression des 33 emplois.
Spécialisée dans la production de bicarbonates et de carbonates avec notamment du carbonate de potassium pour l'industrie du verre (écrans de télévision traditionnels et d'ordinateurs), Aliphos exploite un site à Wittelsheim dans le Haut-Rhin possédant des capacités de production de 24000 tonnes en bicarbonates (17500 tonnes en équivalent carbonate). La société, qui réalise un chiffre d'affaires de 6 M , est en déficit depuis plusieurs années et connaît « une évolution de plus en plus importante de ses pertes », nous a expliqué Véronique Monfort, responsable des ressources humaines de Tessenderlo France. Aliphos fait face « aux évolutions défavorables du marché, à la délocalisation de ses principaux clients (Thomson et Philips, ndrl) et à la disparition de ses principaux marchés ». Selon la société, cette situation s'explique par l'apparition des écrans plats (sans verre) et la fabrication des tubes cathodiques désormais réalisée en Asie. « Il n'est pas possible de livrer nos clients en Asie, ceci reviendrait trop cher notamment en transports », explique Jean-Claude Biermann, directeur du site wittelsheimois. De plus, l'Asie possède ses propres sites de production. Dans cet environnement concurrentiel, le marché reste trusté par Degussa en Allemagne et Albemarle en France (de l'ordre de 50000 t/an). Albemarle utilise un procédé de fabrication par électrolyse du chlore lui permettant de générer des sous-produits comme la potasse caustique (KOH) et de diversifier son marché. « Nous ne produisons que du bicarbonate et du carbonate, si bien que nous ne pouvons pas vivre de la vente de sous-produits », explique Jean-Claude Biermann. Un plan d'accompagnement des salariés est en cours et « s era axé sur des propositions de postes en interne » et une aide de reclassement dans la région. Wittelsheim est un ancien atelier des Mines de Potasse d'Alsace (MDPA), filiale à 100 % d'EMC vendu à Tessenderlo en 1996 dans le cadre de la reconversion des mineurs. Aliphos fait partie de la division Chimie minérale de Tessenderlo. Le deuxième site de cette division en France, Les produits chimiques de Loos, produit du sulfate de soude, de l'acide chlorhydrique et de la potasse.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Quelques 420 millions de dollars, c'est le montant que va verser le Thaïlandais Indorama Ventures pour l'acquisition de deux unités de production de polyéthylène téréphtalate et des résines PET associées auprès d'Invista. L'une est située à[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Plus d'articles