Nous suivre Info chimie

Inovyn retarde la conversion d'une usine suédoise

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

La filiale chlorovinylique d'Ineos a annoncé, début septembre, que la finalisation du projet de conversion de l'électrolyse sur son site de Stenungsund, en Suède, serait reportée à 2018. Le passage d'une technologie à mercure à une technologie membranaire avait été acté au printemps 2016 (CPH n°757), afin de se conformer aux réglementations européennes d'arrêts des électrolyses à mercure avant la fin de l'année 2017. Toutefois, Inovyn a obtenu une dérogation de l'Agence suédoise des produits chimiques pour finaliser le projet de conversion au deuxième trimestre 2018. L'usine actuelle produira plus précisément jusqu'en mai 2018. Inovyn assure ainsi que ses clients en soude caustique ne souffriront pas de délais de livraison.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Ineos Oxide projette un complexe américain d'oxyde éthylène et de dérivés

Ineos Oxide projette un complexe américain d'oxyde éthylène et de dérivés

La filiale du pétrochimiste britannique Ineos avance sur un projet de complexe d'oxyde éthylène et de dérivés aux États-Unis. Ineos Oxide a indiqué, le 5 juin, avoir obtenu des[…]

11/06/2018 | Etats-UnisPétrochimie
Lanxess en croissance de 20 % en France

Lanxess en croissance de 20 % en France

ENB: Ineos songe à produire au Moyen-Orient ou en Asie

ENB: Ineos songe à produire au Moyen-Orient ou en Asie

Matériaux: DuPont investit plus de 400 M$ au Luxembourg

Matériaux: DuPont investit plus de 400 M$ au Luxembourg

Plus d'articles