Nous suivre Info chimie

Inovyn va convertir son électrolyse en Suède

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

La coentreprise entre Solvay et Ineos, en passe d'être détenue à part entière par le second , annonce un investissement sur son site de Stenungsund, en Suède. Le projet porte sur la conversion de l'électrolyse, qui va passer d'une technologie à mercure à une technologie membranaire. Ce qui devrait être finalisé d'ici à fin 2017, soit à l'échéance fixée par la Commission européenne pour l'arrêt des électrolyses à mercure dans l'UE. Inovyn, qui ne précise ni les investissements ni les capacités, indique que les études de faisabilité et de design sont déjà en cours. À Stenungsund, la société produit du chlore, du chlorure de vinyle monomère (VCM) et du polychlorure de vinyle (PVC). L'usine suédoise sera donc d'ici moins de deux ans sur le même standard de technologie à membrane que les autres usines d'Inovyn en Belgique, en France, en Allemagne, en Italie, en Norvège et au Royaume-Uni. En revanche, Inovyn se pose des questions sur son site espagnol de Martorell, une électrolyse à mercure. Selon la société, le « manque de compétitivité actuel des prix des matières premières, en particulier de l'énergie, fait que l'investissement nécessaire pour une conversion de l'électrolyse à Martorell est devenue significativement moins attractive ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Rétrospective 2019 : Les actualités qui ont marqué l'année

Rétrospective 2019 : Les actualités qui ont marqué l'année

Rien n’arrête la valse mondiale. Des opérations de grandes envergures se sont poursuivies en 2019 à l’international, sans qu’il y ait vraiment de méga-fusions. En France, des opérations de plus[…]

Intermédiaires : Indorama rachète la branche de Huntsman

Intermédiaires : Indorama rachète la branche de Huntsman

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Plus d'articles