Nous suivre Info chimie

Invista cède sa division A&AT à Shandong Ruyi

J.C.

La filiale de Koch Industries a conclu un accord définitif avec le groupe Shandong Ruyi Investment Holding, un géant chinois de la production de textiles, pour lui céder sa division Apparel et Advanced Textiles (A&AT). Invista n'a pas dévoilé le montant de cette opération qui devrait être finalisée mi-2018. De son côté, Shandong Ruyi a évoqué une transaction en actions pour cette opération, sans plus de précision. Reste que la transaction est conséquente. Environ 3 000 salariés changeront d'employeur. L'acquisition englobe le portefeuille de fibres pour l'habillement d'Invista, dont les gammes Lycra, Coolmax, Elaspan, Supplex, Tactel, et la fibre et produits isolants Thermolite. Elle comprend également la reprise de la fabrication de tétrahydrofurane (THF), de 1,4-butanédiol et de polytétraméthylène éther glycol (PTMEG). Invista précise que Shandong Ruyi reprendra les centres de R&D et les bureaux de ventes de la division A&AT dans le monde ainsi que les sites de production. Selon un porte-parole, cela concerne huit sites dans le monde, aux Amériques, en Europe et en Asie, ainsi que des parts dans deux sites opérés en coentreprise en Asie (voir encadré).

En revanche, l'opération ne couvre pas l'acquisition des unités de polyamide, de polyester, de polyols d'Invista, ni les licences. Le chimiste américain conservera ainsi ses productions d'intermédiaires à base de polyamide 6.6, ses fibres et polymères polyamides, ou encore des fibres de moquette et des tissus. Invista conservera également ses droits de propriété intellectuelle sur les technologies de 1-4-butanédiol, de THF et de PTMEG, ce qui lui permettra de continuer d'octroyer des licences sur ces procédés.

Post-opération, Invista sera composé de trois divisions : Performance Solutions (fibres, tissus, polymères et spécialités industrielles), Intermediates (intermédiaires pour nylon, polyester et autres spécialités), et Performance Technologies, sa division de licences technologiques.

Les sites cédés à Shandong Ruyi

Waynesboro, Virginie, États-Unis La Porte, Texas, États-Unis Monterrey, Mexique Paulinia, Brésil Maydown, Royaume-Uni Kerkrade, Pays-Bas Foshan, Chine Tuas, Singapour Shiga, Japon (coentreprise) Taoyuan, Taïwan (coentreprise)

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Ineos Oxide projette un complexe américain d'oxyde éthylène et de dérivés

Ineos Oxide projette un complexe américain d'oxyde éthylène et de dérivés

La filiale du pétrochimiste britannique Ineos avance sur un projet de complexe d'oxyde éthylène et de dérivés aux États-Unis. Ineos Oxide a indiqué, le 5 juin, avoir obtenu des[…]

11/06/2018 | Etats-UnisPétrochimie
Lanxess en croissance de 20 % en France

Lanxess en croissance de 20 % en France

ENB: Ineos songe à produire au Moyen-Orient ou en Asie

ENB: Ineos songe à produire au Moyen-Orient ou en Asie

Matériaux: DuPont investit plus de 400 M$ au Luxembourg

Matériaux: DuPont investit plus de 400 M$ au Luxembourg

Plus d'articles