Nous suivre Info chimie

JSR construira avec Bangkok Synthetics en Thaïlande

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Une usine touchée par le séisme

Le gigantesque séisme qui a touché le Japon le 11 mars a affecté le site industriel de Kashima, sur la côte est du pays, où JSR détient des unités de butadiène, de caoutchouc polyisoprène, ou encore de caoutchouc éthylène-propylène. L'ensemble des lignes de production s'est arrêté automatiquement lors du séisme via les systèmes de sécurité. Les approvisionnements étaient toujours interrompus en fin de semaine dernière, et des dégâts avaient été enregistrés sur les quais de déchargement et un entrepôt.

Portées par les besoins croissants de pneus plus écologiques, les capacités mondiales de caoutchouc styrène-butadiène préparé en solution (SSBR) sont en pleine expansion dans le monde. Après les annonces en début d'année de Styron pour une nouvelle unité en Allemagne (CPH n°534) et celle de Zeon Chemicals pour une usine à Singapour, c'est cette fois JSR Corp qui annonce de nouvelles unités. Le producteur japonais de caoutchoucs synthétiques vise à implanter une usine de SSBR en Thaïlande. JSR a signé en ce sens un accord avec Bangkok Synthetics, producteur thaïlandais de MTBE (éther de méthyle et de tert-butyle), de butène-1 et de butadiène), pour la formation d'une coentreprise. La future société sera détenue à 51 % par JSR et devrait construire une usine de SSBR d'une capacité nominale comprise entre 50 000 et 100 000 t/an, prévue pour une mise en service en juin 2013. Cette usine serait construite sur le site industriel de Map Ta Phut, en Thaïlande, où Bangkok Synthetics pourra aisément approvisionner l'usine en matières premières. La technologie utilisée serait en revanche celle de JSR. Avec cette future usine, le groupe japonais estime qu'il se posera en leader mondial de caoutchoucs SSBR. Au Japon, sur le site de Yokkaichi, JSR muscle actuellement ses productions, qui devraient passer de 25 000 à 60 000 t/an en novembre prochain. Depuis 2009, le groupe détient aussi des capacités de 30 000 t/an à Schkopau, en Allemagne via la détention de 50 % des productions de 60 000 t/an de Styron sur ce site allemand.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Hydrogène vert : Linde s’engage pour un développement en Chine

Hydrogène vert : Linde s’engage pour un développement en Chine

Le producteur de gaz industriels Linde a annoncé la signature d’un protocole d’accord avec Beijing Green Hydrogen Technology Development, filiale de China Power International Developement. Cet accord a pour objectif la[…]

20/07/2020 | Gaz industrielsChimie
Déshydrogénation : BASF et Thyssenkrupp coopèrent

Déshydrogénation : BASF et Thyssenkrupp coopèrent

Graphène : NanoXplore démarre sa production

Graphène : NanoXplore démarre sa production

Gaz industriels : Linde approvisionne Celanese aux Etats-Unis

Gaz industriels : Linde approvisionne Celanese aux Etats-Unis

Plus d'articles