Nous suivre Info chimie

Juridique : AZF: la mise en examen de Grande Paroisse confirmée

Sujets relatifs :

,
La société Grande Paroisse (groupe Total) a été mise en examen en tant que personne morale mercredi dernier pour homicides et blessures involontaires, par les juges d'instruction chargés de l'enquête sur l'explosion de son usine AZF de Toulouse le 21 septembre 2001, selon des sources judiciaires interrogées par l'AFP. Le procureur de la République de Toulouse, Paul Michel, a précisé à l'agence de presse que la mise en examen de la société par les juges Thierry Perriquet et Didier Suc était conforme aux réquisitions du parquet. Elle fait suite à la présentation du rapport définitif des experts judiciaires aux parties civiles le 16 mai. Le rapport final a conforté la piste d'un accident chimique favorisé par des négligences dans le fonctionnement de l'usine, piste contenue dans le premier rapport d'étape de juin 2002, qui avait conduit à la mise en examen de 13 salariés de l'entreprise et de sous-traitants. Seuls restaient mis en examen à ce jour pour homicides et blessures involontaires le directeur de l'usine, Serge Biechlin, et un manutentionnaire soupçonné d'être à l'origine d'un mélange malencontreux de produits incompatibles. La thèse retenue par les experts d'un mélange de quelques kilos de DCCNa (un produit chloré) avec 500 kg de nitrate d'ammonium déversés sur le tas principal de nitrate, vingt minutes avant l'explosion, reste la pomme de discorde essentielle entre Total et les associations de victimes. Plusieurs associations de victimes de la catastrophe demandaient depuis des mois la mise en examen du groupe comme personne morale. L'avocat de M. Biechlin et de Total, Maître Daniel Soulez-Larivière, ne cesse de son côté de réaffirmer que les scénarii d'accident chimique sont « tous faux ». Les juges ont rejeté sa demande d'une nouvelle reconstitution il y a une dizaine de jours.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

AZF : Décision d'appel annulée

AZF : Décision d'appel annulée

Retour à la case départ. La Cour de cassation a ouvert la voie le 13 janvier à un nouveau procès à Paris dans le cadre de l'affaire AZF. Elle a annulé le 13 janvier la décision de la cour[…]

18/01/2015 | AZFPanorama
Aucune faute de l'État dans l'affaire de la catastrophe d'AZF

Aucune faute de l'État dans l'affaire de la catastrophe d'AZF

Affaire AZF : examen des pourvois en cassation

Affaire AZF : examen des pourvois en cassation

Total défend une QPC

Total défend une QPC

Plus d'articles