Nous suivre Info chimie

K+S étudie un projet en Australie

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe allemand, un des grands noms de la potasse mais surtout leader mondial du sel, réfléchit à un projet australien. Baptisé Ashburton Project, il consiste à exploiter un site de production de sel marin près d'Onslow, dans le nord-ouest de l'Australie. K+S estime les capacités de production à 3,5 millions de tonnes par an, et les investissements nécessaires à environ 350 millions de dollars australiens (environ 225 M€). 75 postes pourraient être créés sur place. Le groupe précise que son projet est dans une phase très précoce et que le processus pour obtenir toutes les autorisations devraient prendre au moins trois ans, ce qui rendrai envisageable un début d'exploitation au plus tôt en 2019. K+S, qui dispose de sites similaires aux Bahamas, au Brésil, et aux États-Unis, indique que le procédé est de capter de l'eau de mer pour faire ensuite cristalliser le sel dans des marais spécifiques. Ce sel marin qui serait produit en Australie serait destiné à alimenter les besoins de l'industrie chimique en Asie, en particulier en Chine.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Phytosanitaires : une start-up française rachetée par Adama

Phytosanitaires : une start-up française rachetée par Adama

SFP, une société franco-suisse spécialisée dans la protection des cultures, a été rachetée par Adama, a annoncé cette dernière dans un communiqué de presse. Les détails[…]

07/11/2019 | PhytosanitairesActualités
Séparation de l’air : Linde a démarré ses deux unités chinoises

Séparation de l’air : Linde a démarré ses deux unités chinoises

Les résultats du 1er semestre 2019 du Cefic sont mitigés

Les résultats du 1er semestre 2019 du Cefic sont mitigés

Pfeiffer Vacuum inaugure sa nouvelle usine chinoise

Pfeiffer Vacuum inaugure sa nouvelle usine chinoise

Plus d'articles