Nous suivre Info chimie

Kem One en attente

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Les difficultés se sont récemment accumulées pour Kem One, même si la résolution de plusieurs dossiers épineux pourrait aboutir d'ici l'été.

En premier lieu, un accord a été signé entre le groupe Klesch et les actionnaires de Kem One pour la cession, enfin, de Kem One Innovative Vinyls, regroupant les compounds vinyliques, les tubes et les profilés. Le groupe Klesch s'était engagé à rétrocéder cette partie avale du groupe pour 1 € symbolique fin 2013 lors de la reprise de Kem One, mais cette promesse n'a toujours pas été concrétisée depuis. Malgré les protestations des syndicats, des collectivités publiques et de la direction de Kem One (CPH n°686). Désormais, l'accord signé entrevoit une finalisation de l'opération pour le mois de juillet, assure-t-on de source syndicale.

Deuxième dossier : la reconversion de l'électrolyse de Lavera (Bouches-du-Rhône). Depuis l'automne dernier, la Commission européenne enquête sur les aides d'État prévues dans ce dossier, en l'occurrence sur une subvention de 15 millions d'euros et des avances remboursables de 80 M€. La décision de la Commission européenne est attendue début juillet.

Enfin, troisième épineux dossier : la remise en état des utilités et le retour à la normale sur la plateforme chimique de Lavera suite au feu de câble survenu le 17 mai chez Naphtachimie. L'usine de Kem One implantée sur la plateforme (chlorure de vinyle monomère (VCM), chlore/soude et chlorométhane) est à l'arrêt depuis. Ce qui impacte aussi d'autres sites en aval de Kem One notamment pour la production de polychlorure de vinyle (PVC). Actuellement, de source syndicale, la situation sur la plateforme s'améliore petit à petit mais devrait encore poser des problèmes tout au long du mois de juin.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

DSM veut réduire son empreinte carbone et celle de sa chaîne de valeur

DSM veut réduire son empreinte carbone et celle de sa chaîne de valeur

DSM vient de publier de nouveaux objectifs en matière de réduction de gaz à effet de serre, totalement découplés de sa croissance. D'ici à 2030, le groupe s'engage à réduire de 30 %[…]

Nouryon veut construire un site de microsphères expansibles aux États-Unis

Nouryon veut construire un site de microsphères expansibles aux États-Unis

Sibur avance dans la mise en service de son projet géant de ZapSibNeftekhim

Sibur avance dans la mise en service de son projet géant de ZapSibNeftekhim

Composites PEKK : Arkema et Hexcel ouvrent un laboratoire commun aux Avenières

Composites PEKK : Arkema et Hexcel ouvrent un laboratoire commun aux Avenières

Plus d'articles