Nous suivre Info chimie

Kemya confie le contrat EPC à Technip pour l'unité saoudienne

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe français d'ingénierie a annoncé avoir remporté le contrat d'ingénierie, de fourniture des équipements et de la construction (contrat EPC) de l'unité de caoutchouc halobutyles que veut implanter Al-Jubail Petrochemical Company (Kemya) à Jubail, en Arabie Saoudite. L'unité disposera de capacités de 110 000 tonnes par an, en utilisant un procédé de production de l'Américain ExxonMobil, membre à hauteur de 50 % de la coentreprise Kemya au côté du géant saoudien Sabic. L'unité sera intégrée au gigantesque et futur complexe d'élastomères de Kemya, d'une capacité totale d'environ 400 000 t/an. Fin juin, la coentreprise américano-saoudienne avait confirmé ce projet de complexe de taille mondiale, premier de ce genre à se construire au Moyen-Orient, pour permettre notamment la diversification de l'industrie et le développement d'une filière locale de caoutchoucs. Complexe dont la mise en service est programmée pour 2015, et qui, outre les productions de caoutchoucs halobutyles, produira des caoutchoucs EPDM (terpolymère d'éthylène, de propylène et de diène), styrène butadiène, et polybutadiène, ainsi que des polymères thermoplastiques et du noir de carbone. L'investissement total pour ce projet dépasse les 3 milliards de dollars. Les marchés visés sont essentiellement ceux de la construction, des équipements électriques ménagers et de l'automobile, en priorité pour les filières présentes au Moyen-Orient et en Asie. Le complexe sera alimenté en matières premières via le site de production d'oléfines de Kemya à Jubail, qui dispose de capacités de 600 000 t/an d'éthylène et 600 000 t/an de polyéthylène.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles