Nous suivre Info chimie

L'agriculture cherche à réduire sa dépendance

S.L.

Sujets relatifs :

, ,

Les trois pôles de compétitivité Vegepolys, PEIFL (Pôle européen d'innovations fruits et légumes) et Céréales Vallée lancent pour la première fois un appel à projet commun sur « la gestion durable des productions végétales ». Il sera ouvert du 1er février au 30 mars 2011. Cet appel fait suite aux partenariats signés en 2010 entre Vegopolys et PEIFL sur la filière fruits et légumes et entre Vegepolys et Céréales Vallée sur notamment la filière semence. La gestion durable des productions végétales comporte un volet sur la création de nouvelles variétés de plantes en vue d'accroître leur résistance face aux pathogènes, l'analyse des conséquences de la réduction de l'utilisation des produits phytosanitaires sur la sûreté des productions et la compétitivité des filières et l'évaluation de solutions alternatives ou complémen- taires aux phytosanitaires chimiques, par exemple l'utilisation d'agents biologiques naturels comme les microorganismes ou les insectes. Cet appel à projet s'inscrit aussi dans le cadre du plan Ecophyto2018, une mesure proposée par le Grenelle de l'environnement fin 2007 et reprise par le PNSE 2 (second Plan national santé environnement) en 2009. Ecophyto2018 vise à diminuer la dépendance de l'agriculture vis-à-vis des traitements phytosanitaires, « de 50 % si possible », sans préciser s'il s'agit du tonnage de matière active ou de produit formulé.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Développement durable : Le Cefic planifie un ensemble d’indicateurs

Développement durable : Le Cefic planifie un ensemble d’indicateurs

La fédération européenne de l’industrie chimique, le Cefic, a débuté l’identification d’un portefeuille d’indicateurs capables d’évaluer et de piloter la contribution de[…]

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

Wacker va couper 1 200 postes dans ses effectifs

Wacker va couper 1 200 postes dans ses effectifs

La SFCP devient « La chimie au quotidien »

La SFCP devient « La chimie au quotidien »

Plus d'articles