Nous suivre Info chimie

L'Allemand Merck ouvre une unité de cogénération en Inde

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

À Usgao, dans l'État indien de Goa, l'usine du groupe allemand est désormais dotée d'une unité de cogénération.

Projet qui a nécessité un investissement de trois millions d'euros. Alimentée en coquilles de noix de coco et de noix de cajou, l'unité de biomasse dispose d'une capacité de trois mégawatts et génère électricité et vapeur nécessaire à l'usine de production de préparation de vitamines, de spécialités chimiques et de produits microbiologiques. Merck estime que ce projet va lui permettre de réduire d'environ 11 500 tonnes par an ses émissions locales de CO2, qui représente 85 % de ses émissions de CO2 annuelles sur le site, tout en assurant l'approvisionnement énergétique des productions, indépendamment des réseaux publics d'énergie. Ce projet est intégré à un programme de Merck visant à réduire ses émissions de gaz à effets de serre de 20 % en 2020, sur la base des émissions de 2006. Le groupe allemand a déjà mis en service une unité de cogénération à Damrstadt en Allemagne, et prévoit d'ouvrir une centrale thermique à biomasse sur son site américain de Jaffrey dans le New Hampshire l'an prochain.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Versalis lance un projet de recyclage chimique en Italie

Versalis lance un projet de recyclage chimique en Italie

Versalis a lancé un projet de développement sur le recyclage chimique des déchets plastiques, a déclaré le 17 février le major italien de la chimie.  Dans le détail, le projet est une[…]

18/02/2020 | ActualitésVersalis
Pertes historiques pour Wacker

Pertes historiques pour Wacker

Les résultats d'Air Products au dessus de leurs attentes

Les résultats d'Air Products au dessus de leurs attentes

Une année 2019 « excellente » pour Givaudan

Une année 2019 « excellente » pour Givaudan

Plus d'articles