Nous suivre Info chimie

L'Allemand Merck part à la conquête d'AZ

A.F.

Le groupe allemand spécialisé dans la chimie et la pharmacie a jeté son dévolu sur AZ Electronic Materials (AZ), basé au Luxembourg et spécialisé dans les matériaux pour l'industrie électronique.

Merck propose 403,50 livres par action (486 €), ce qui valorise AZ à environ 1,9 milliard d'euros. La société allemande financerait entièrement cette opération à partir de ressources existantes. L'offre représente une prime d'environ 41 % par rapport au cours moyen de clôture de l'action d'AZ lors des trois derniers mois. La société est cotée à la Bourse de Londres depuis 2010. Le conseil d'administration d'AZ a l'intention de recommander aux actionnaires d'accepter l'offre. Les dirigeants de la société se sont en outre déjà engagés à apporter leurs propres parts (ce qui représente environ 0,7 % du capital d'AZ). Pour mener à bien cette opération, Merck devra recevoir l'accord des autorités de la concurrence mais aussi obtenir des actionnaires au minimum 95 % des parts d'AZ.

Ce dernier a dégagé des ventes de 584 M€ en 2012 et un Ebitda de 193 M€. Ses activités sont regroupées au sein de deux divisions : IC Materials et Optronics. La première a généré environ 70 % du chiffre d'affaires 2012. Elle fabrique notamment des produits chimiques pour les circuits imprimés, qui sont utilisés dans les dispositifs électroniques tels que les ordinateurs, les smartphones, les lecteurs mp3, les consoles de jeux, etc. Le reste des revenus a été généré par la seconde division qui se concentre sur les matériaux photosensibles, utilisés dans la production d'écrans plats. Elle fabrique également des produits à base de silicium pour l'optoélectronique.

Fin 2012, AZ recensait environ 1 100 salariés, dont plus de 60 % d'entre eux étaient localisés en Asie. La société possède des sites de production en Asie (Chine, Corée du Sud, Japon, Taïwan et Inde) mais aussi aux États-Unis (New-Jersey et Caroline du Sud) et en Europe. Sur le Vieux continent, elle opère une usine en France, à Lamotte (Loir-et-Cher) et en Allemagne. Si ce projet de reprise aboutit, Merck espère que la transaction lui permettra de générer des synergies annuelles de 25 M€ à partir de 2016.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

  Le groupe coréen LG Chem a annoncé la signature d’un contrat conditionnel avec la société chinoise Ningbo Shanshan. Cet accord porte sur la vente d’une partie de l’activité de[…]

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Plus d'articles