Nous suivre Info chimie

L'Anses réévalue les AMM des produits à base de glyphosate

L.H.

Sujets relatifs :

, ,
L'Anses réévalue les AMM des produits à base de glyphosate

© ANSES

Suite à la décision de la Commission européenne, en décembre 2017, de réapprouver le glyphosate pour une durée de cinq ans, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a annoncé qu'elle allait effectuer une évaluation comparative des produits pour lesquels une demande d'autorisation ou de réautorisation a été déposée avec les alternatives disponibles à ce jour. Ainsi, pour chaque produit à base de glyphosate, les usages pour lesquels il existe une alternative répondant aux critères de substitution seront interdits. Suite à la réapprobation de la substance active, fin 2017, 58 dossiers de demande de renouvellement et 11 nouvelles demandes d'autorisation de mise sur le marché ont été déposées. L'évaluation sera finalisée avant le 31 décembre 2020, conformément au délai de trois ans annoncé par le gouvernement. Par ailleurs, l'Anses a indiqué aux industriels la fin des autorisations de mise sur le marché de 132 préparations n'ayant pas fait l'objet de demande de renouvellement, avec un délai maximal d'utilisation des produits déjà détenus par les professionnels fixé au 15 juin 2019. Actuellement, 190 produits à base de glyphosate bénéficient d'une autorisation de mise sur le marché ou d'un permis de commerce parallèle en France

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

L'agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande de « réduire au maximum » et « dans les meilleurs délais » les persulfates d'ammonium, de potassium et de sodium, notamment[…]

Risques sanitaires : l’Anses s’inquiète de l’exposition à la silice cristalline

Risques sanitaires : l’Anses s’inquiète de l’exposition à la silice cristalline

La profession défend le bien fondé des emballages en PVC

La profession défend le bien fondé des emballages en PVC

Le gouvernement signe l’arrêté d’interdiction du dioxyde de titane dans les denrées alimentaires

Le gouvernement signe l’arrêté d’interdiction du dioxyde de titane dans les denrées alimentaires

Plus d'articles