Nous suivre Info chimie

L'Anses remet en garde contre les risques du BPA

A.F.

Sujets relatifs :

, ,
L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a une nouvelle fois publié des résultats pointant les risques du bisphénol A (BPA) sur la santé humaine.

Suspecté d'être un perturbateur endocrinien, ce composé chimique est employé dans la fabrication du polycarbonate et de certaines résines époxydes, largement utilisés dans des biens de consommation (contenants alimentaires, etc.). Issue de trois années de travail, la nouvelle évaluation de l'Anses a été réalisée par une centaine d'experts qui se sont notamment basés sur une revue de toutes les études disponibles au plan international. Elle a été menée sur une seule population cible : les femmes enceintes (compte tenu des risques pour l'enfant à naître), « faute de repères toxicologiques pour les autres populations ou groupes d'âge d'intérêt (nourrissons, enfants en bas âge, adolescents,... ) », précise l'Anses.

L'évaluation a montré que l'exposition des femmes enceintes à un certain niveau de BPA pourrait entraîner une modification de la structure de la glande mammaire chez l'enfant à naître, qui pourrait notamment favoriser un développement tumoral ultérieur. Le risque est en revanche considéré comme « négligeable » pour les trois autres types d'effets examinés, à savoir les effets sur le cerveau et le comportement, sur le métabolisme et l'obésité et sur le système reproducteur féminin.

« Nous avons remarqué que l'alimentation représente 84 % de l'exposition au BPA des femmes enceintes », ajoute Dominique Gombert, directeur de l'évaluation des risques de l'Anses. L'eau conditionnée dans des bonbonnes en polycarbonate constituerait aussi une source significative d'exposition à ce composé chimique. Les travaux ont aussi permis d'identifier d'autres situations d'exposition comme la manipulation de tickets thermiques (tickets de caisse, reçus de carte bleue, etc.) qui contiennent, eux aussi, du BPA. Dans ce sens, l'Anses va engager un travail complémentaire afin d'estimer la quantité de BPA absorbée par voie cutanée. « Nous allons devoir mener des contrôles et analyses en parallèle, notamment pour les caissières », ajoute Marc Mortureux, directeur général de l'Anses. Plus radical, le ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie a annoncé, peu après la publication de ces résultats, qu'il proposerait à la Commission européenne l'interdiction du BPA dans les tickets thermiques, dans le cadre de la réglementation Reach. Le Parlement avait déjà adopté en décembre dernier une loi visant à suspendre l'utilisation du BPA dans les contenants alimentaires .

« Il est indispensable que les industriels s'engagent dans une démarche de substitution de cette substance », a aussi tenu à rappeler le gouvernement qui admet cependant que « des incertitudes et manques de données » subsistent. En effet, si l'Anses a identifié 73 alternatives possibles au BPA, elle reste très prudente et refuse de prendre des positions franches. « Il est à noter qu'aucune alternative ne se distingue pour être utilisée pour remplacer tous les usages du BPA. Certaines interrogations demeurent concernant l'innocuité, la faisabilité et l'efficacité, sur le plan technique, de ces alternatives », met-elle en garde. En somme, pas de quoi vraiment aiguiller les industriels quant à la marche à suivre en matière de substitution.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Hausse des prix de l’énergie : les ministres organisent une table ronde

Hausse des prix de l’énergie : les ministres organisent une table ronde

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, et la ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, Agnès[…]

11/10/2021 | Gaz naturel
Prévention des risques : L’école Ensiacet de Toulouse obtient la médaille INRS

Prévention des risques : L’école Ensiacet de Toulouse obtient la médaille INRS

Prix Nobel de chimie : récompense pour un outil de fabrication moléculaire

Prix Nobel de chimie : récompense pour un outil de fabrication moléculaire

Ineos dirige l’équipage britannique pour la Coupe de l’America

Ineos dirige l’équipage britannique pour la Coupe de l’America

Plus d'articles