Nous suivre Info chimie

L'Anses restreint l'utilisation de la créosote

L.H.

Sujets relatifs :

, ,

Si certains fongicides utilisés en agriculture continuent de faire débat (CPH n°841), l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a tranché net sur la créosote. Les produits biocides contenant cette substance, destinés au traitement préventif du bois contre les agressions d'insectes et de champignons en milieu industriel, ne pourront dorénavant être utilisés que sur les traverses de chemin de fer. L'Anses a en effet procédé à la délivrance de trois autorisations de mise sur le marché de produits à base de créosote pour cet usage. En revanche, elle interdit désormais d'utiliser des produits contenant cette substance cancérogène génotoxique et reprotoxique pour le traitement des poteaux électriques et des lignes téléphoniques. Une décision qu'elle justifie par « un risque inacceptable » pour l'environnement, « en raison notamment des quantités de produit auxquelles seraient exposés certains compartiments terrestres et marins » lorsque la créosote est utilisée pour le traitement de poteaux électriques et de télécommunication, mais aussi de clôtures, palissades, etc. En ce qui concerne le recours aux produits à base de créosote pour le traitement des traverses de chemins de fer, l'évaluation des risques pour la santé humaine liés à l'exposition à cette substance montre que les usages sont conformes, « considérant une exposition très limitée de la population générale et des conditions d'emploi très encadrées en milieu professionnel ». Sachant qu'il n'existe à ce jour aucune alternative à l'emploi de produits contenant de la créosote pour cet usage, selon le Conseil de l'environnement et du développement durable, l'Anses a accompagné les trois autorisations délivrées d'un plan de substitution.
 

Le gouvernement limite l'importation de bois traités
 

Suite à cette évaluation, le gouvernement a annoncé sa volonté de restreindre l'importation et l'utilisation de bois traités à la créosote. Le ministère de la Transition écologique et solidaire a déclaré qu'il prendrait dans les prochaines semaines, en lien avec les ministères de la Santé et du Travail, un arrêté qui interdira l'importation des autres produits en bois traités avec la créosote et la réutilisation des bois traités présents sur le territoire français pour d'autres usages que ceux autorisés. Et ce, afin « d'assurer un niveau élevé de protection de la santé humaine et de l'environnement ». Le gouvernement envisage également de saisir la Commission européenne dans les jours qui viennent pour l'inviter à généraliser ces dispositions au niveau européen.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Restructuration : Clariant revoit son organisation

Restructuration : Clariant revoit son organisation

Le chimiste suisse Clariant a fait part de son intention d’adapter et recentrer son organisation après plusieurs désinvestissements. Cette opération aura pour conséquence la suppression d’un millier de[…]

25/11/2020 | RestructurationPanorama
Santé : Les bioplastiques répondent aux normes de sécurité

Santé : Les bioplastiques répondent aux normes de sécurité

Développement durable : Le Cefic planifie un ensemble d’indicateurs

Développement durable : Le Cefic planifie un ensemble d’indicateurs

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

Plus d'articles