Nous suivre Info chimie

L'Anses revoit ses recommandations

J.B.

Sujets relatifs :

, ,
L'Anses revoit ses recommandations

Diminution de la VLEP pour des substances utilisées dans l'aéronautique.

© © AKZO

Cinq substances font l'objet d'une mise à jour de leurs valeurs limites d'exposition en milieu professionnel.

LAgence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a publié des mises à jour sur cinq substances et ses composés quant aux recommandations de valeurs limites d'exposition en milieu professionnel (VLEP). Pour quatre de ces substances, l'Agence propose de diminuer fortement les VLEP actuellement en vigueur afin de limiter l'exposition des travailleurs. Il s'agit du chrome hexavalent et ses composés, utilisés principalement dans la métallurgie pour les traitements de surface et pour la constitution de super alliages aéronautiques. D'après l'enquête Sumer, 108 000 salariés seraient exposés à ces composés avérés cancérogènes pour l'homme.

La deuxième substance est le béryllium et ses composés, utilisés dans de nombreux secteurs d'activité tels que la métallurgie et l'aéronautique, et avérés cancérogènes pour l'hom me.

Le styrène, largement utilisé pour la fabrication de matières plastiques et de caoutchoucs, est également concerné. L'Anses propose de réduire de près de 50 % la valeur actuellement en vigueur afin de prévenir d'éventuels effets neurotoxiques.

La quatrième substance est le perchloroéthylène (ou tétrachloroéthylène), solvant utilisé en particulier pour le nettoyage à sec des vêtements et pour le dégraissage des métaux.

L'Anses estime qu'un effet cancérogène lié à une exposition à ce solvant ne peut être écarté. Pour le 2-buto xyéthanol et son acétate, utilisés principalement dans l'industrie du caoutchouc et des plastiques ainsi que dans le secteur de l'imprimerie, l'Agence propose pour la première fois de fixer une valeur limite biologique pour les travailleurs. Elle a pour objectif de vérifier les expositions par inhalation et contact cutané. Ces recommandations seront discutées au sein du ministère chargé du travail en vue de l'élaboration de valeurs limites réglementaires.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

L'INRS propose un logiciel dédié

L'INRS propose un logiciel dédié

L'INRS met à disposition gratuitement sur son site Internet, le logiciel IHMOD. Cet outil de modélisation établit des modèles explicatifs ou prédictifs et évalue les expositions professionnelles aux agents chimiques. IHMOD prend en compte[…]

Les PPRT à la traîne

Les PPRT à la traîne

L'Unifa passe à la loupe les émissions de sa filière

L'Unifa passe à la loupe les émissions de sa filière

Conversion du plastique en fin de vie

Conversion du plastique en fin de vie

Plus d'articles