Nous suivre Info chimie

L'Arabie saoudite investit massivement

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Actuellement pénalisée par des prix jugés bien trop bas pour le pétrole brut, l'Arabie saoudite vient d'annoncer des efforts à venir dans le domaine des gaz non conventionnels. Au cours du 8e Forum mondial sur la compétitivité qui s'est tenu à Ryad (Arabie saoudite) fin janvier, Khalid Al-Falih, président et p-dg du géant national Saudi Aramco, a indiqué que son groupe avait déjà engagé 3 milliards de dollars pour des projets de production de brut issu de sources non conventionnelles, et envisageait d'investir 7 milliards de dollars supplémentaires. « L'Arabie saoudite sera la prochaine frontière du développement du gaz de schiste et des gaz non conventionnels », a insisté Khalid Al-Falih. Le pays, qui a déjà engagé des campagnes d'exploration ces dernières années, détiendrait de très vastes ressources en gaz de schiste et gaz non conventionnels.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Transition énergétique : L’IFPEN et Inria signent un partenariat stratégique

Transition énergétique : L’IFPEN et Inria signent un partenariat stratégique

L’IFP Energies nouvelles a annoncé la signature d’un partenariat stratégique avec l’institut national de recherche en sciences et technologies du numérique, l’Inria. Cet accord porte sur la simulation[…]

30/06/2020 | PanoramaDigital
AXEL'ONE, UN OUTIL DESTINÉ À LA COLLABORATION

AXEL'ONE, UN OUTIL DESTINÉ À LA COLLABORATION

Définition de l'« open innovation »

Définition de l'« open innovation »

Le bisphénol S remplace le bisphénol A dans les papiers thermiques

Le bisphénol S remplace le bisphénol A dans les papiers thermiques

Plus d'articles