Nous suivre Info chimie

L'Australie opte pour une taxe carbone

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Instaurer une taxe carbone et des quotas d'émissions en Australie. Telle est la volonté de Julia Gillard, Premier ministre du gouvernement australien qui a dévoilé le 10 juillet dernier son projet de réduction des gaz à effet de serre. Elle prévoit d'instaurer une taxe de 23 dollars australiens (17,4 €) par tonne de CO2 à compter du 1er juillet 2012, et revalorisable de 2,5 % par an, avant la mise en place en 2015 d'un plan d'échange de quotas d'émissions. A terme, le plan projette de réduire les émissions de CO2 en Australie de 159 millions de tonnes d'ici 2020. Les 500 entreprises les plus polluantes en Australie seraient concernées par cette mesure, dont les producteurs de produits chimiques et de matières plastiques. Selon le rapport, et pour éviter de trop rogner sur la compétitivité, les industriels étant les plus émetteurs de CO2 (au moins 2 000 tonnes de CO2 par million de CA) seront exemptés de 94,5 % des coûts liés à cette taxe carbone lors de la première année de mise en œuvre du plan. Ce taux chutera à 66 % pour les industries émettant moins de carbone (au moins 1 000 t CO2/M CA). Un projet qui n'a pas remporté l'unanimité des industriels, à l'instar de l'Association australienne des industries plastiques et chimiques (PACIA). Celle-ci déplore notamment les mesures d'aides aux industries qu'elle juge « inéquitables ». En effet, elle souligne que seuls quelques producteurs de plastiques et de produits chimiques bénéficieront d'une assistance à hauteur de 94,5 % et de 66 %. La plupart ne recevront aucune aide. « Nous sommes particulièrement inquiets pour le futur des entreprises qui ne recevront pas d'aides, comme nos producteurs de produits plastiques », indique Margaret Donnan, directrice de PACIA.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Restructuration : Clariant revoit son organisation

Restructuration : Clariant revoit son organisation

Le chimiste suisse Clariant a fait part de son intention d’adapter et recentrer son organisation après plusieurs désinvestissements. Cette opération aura pour conséquence la suppression d’un millier de[…]

25/11/2020 | RestructurationPanorama
Santé : Les bioplastiques répondent aux normes de sécurité

Santé : Les bioplastiques répondent aux normes de sécurité

Développement durable : Le Cefic planifie un ensemble d’indicateurs

Développement durable : Le Cefic planifie un ensemble d’indicateurs

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

Plus d'articles