Nous suivre Info chimie

L'Australien Orica veut confier ses déchets d'HCB à Tredi, en France

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

 Le groupe minier et chimique australien a annoncé le dépôt d'une demande auprès du gouvernement fédéral australien pour autoriser l'exportation de 132 tonnes de déchets d'hexachlorobenzène (HCB) en France pour destruction.

Ces déchets hautement toxiques seraient confiés à la société Trédi, filiale du groupe Séché Environnement spécialisé dans le traitement des déchets industriels dangereux. Trédi, qui dispose d'un site à Saint Vulbas (Ain) est notamment spécialisé dans la destruction des déchets polychlorobiphényles (PCB) par incinération. La société aurait déjà détruit plus de 7 500 t de déchets HCB de manière effective et sûre grâce à son incinérateur haute température, ajoute Orica. Actuellement, le groupe australien entrepose 15 000 t de déchets HCB sur le parc industriel Botany, près de Sydney. Générés comme co-produits de productions de solvants à Botany entre 1963 et 1991, ces déchets ne cessent de prendre de l'ampleur car ils nécessitent d'être reconditionnés régulièrement.

Orica explique qu'il n'existe pas à ce jour et qu'il n'est pas envisagé à court ou moyen terme d'infrastructures en Australie pour la destruction de ces déchets. Lesquels ne sont plus considérés comme acceptables dans le pays. Si le premier chargement vers Trédi était autorisé, d'autres pourraient suivre. Selon l'AFP, des demandes d'exportations de ces déchets avaient été refusées en 2007 en Allemagne et en 2010 au Danemark, en raison de protestations d'ONG comme Greenpeace.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Nanomatériaux : Le centre NanoMesureFrance obtient un financement de 1,2 M€

Nanomatériaux : Le centre NanoMesureFrance obtient un financement de 1,2 M€

Le 12 avril 2021, le centre d’innovation NanoMesureFrance a été retenu dans le cadre de l’appel à projets SESAME Filières du programme d’investissements d’avenir, lancé par[…]

Biocarburants : Le décret d’autorisation d’exploitation de La Mède partiellement invalidé

Biocarburants : Le décret d’autorisation d’exploitation de La Mède partiellement invalidé

Kuraray rejoint le Global Impact des Nations unies

Kuraray rejoint le Global Impact des Nations unies

Air Liquide va engager 8 Mrds € dans l’hydrogène bas carbone

Air Liquide va engager 8 Mrds € dans l’hydrogène bas carbone

Plus d'articles