Nous suivre Info chimie

L'avenir incertain d'Oltchim

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le leader chimique roumain traverse une passe difficile à quelques jours de sa privatisation. Le gouvernement roumain, actionnaire majoritaire d'Oltchim avec 54,8 % du capital, a prévu l'ouverture d'un appel d'offres le 18 septembre. Le processus de privatisation est un engagement pris par les autorités auprès du Fonds monétaire international et de l'Union européenne. Actuellement, le ministre de l'Économie est sur la sellette en cas d'échec du processus. Or la possibilité d'une reprise, même si deux repreneurs dont l'identité est encore tenue secrète seraient en course, n'apparaît pas encore certaine. L'inquiétude s'est emparée des 3 300 salariés du groupe, qui ont procédé à des manifestations ces derniers jours et qui souffrent d'impayés de salaires. En parallèle, le p-dg du groupe et 16 directeurs ont démissionné en protestant contre le manque de dialogue avec le ministre de l'Économie. Se revendiquant leader de l'oxyde de propylène ou des polyols polyéthers et n°2 du polychlorure de vinyle (PVC) en Europe centrale et de l'Est, Oltchim n'a cessé de creuser sa dette, estimée à plus de 500 millions d'euros, ces dernières années. Dette qui n'a pu être reconvertie en actions pour soulager la société. D'où la volonté du gouvernement de céder désormais l'ensemble de ses parts. S'il a généré un chiffre d'affaires de 361,5 M€ en 2011, en croissance de 16 % sur un an, ses bénéfices ont évolué de façon diamétralement opposée en passant d'un résultat net de 36,8 M€ en 2010 à une perte nette de 46,8 M€ l'an dernier. L'AFP rapporte qu'Oltchim serait en manque de liquidités pour acheter ses matières premières et aurait dû stopper une partie de ses productions depuis le 22 août. Les deux autres principaux actionnaires d'Oltchim sont le groupe PCC (18,3 % du capital) et Nachbar Services (11,01 %).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Hydrogène vert : BP et Ørsted s’associent

Hydrogène vert : BP et Ørsted s’associent

Le pétrochimiste britannique BP et le spécialiste danois des énergies renouvelables Ørsted ont signé, le 10 novembre 2020, une lettre d’intention pour un projet de production d’hydrogène vert[…]

13/11/2020 | HydrogèneChimie
BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF réaligne sa division Global Business Services

BASF réaligne sa division Global Business Services

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Plus d'articles