Nous suivre Info chimie

abonné

L’Echa et le Cefic cherchent des solutions face aux non conformités des dossiers Reach

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
L’Echa et le Cefic cherchent des solutions face aux non conformités des dossiers Reach

© Lauri Rotko

 

Les industriels de la chimie n’accorderaient pas assez d’attention lors de la constitution de leurs dossiers d’enregistrement Reach. C’est en tout cas ce qu’affirme l’Echa. En 2018, l’agence européenne des produits chimiques a vérifié la conformité de 286 dossiers d’enregistrements, dont la plupart visaient des substances potentiellement préoccupantes. Les informations contenues dans les dossiers sont sensées permettre aux autorités de déterminer si la substance est cancérogène, mutagène et toxique pour la reproduction, or si elle est persistante, bioaccumulable et toxique. Or dans 211 cas, l’Agence a dû demander aux déclarants des informations complémentaires prouvant que la substance était utilisée de manière sûre. Et ces chiffres de non-conformité sont similaires d’année en année précédentes, selon l’Echa qui déplore ces manque[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

L'appel de Gilles le Maire pour la tenue d'un Village de la chimie digital

Tribune

L'appel de Gilles le Maire pour la tenue d'un Village de la chimie digital

« Sans masques ni barrières ! », l'édition 2021 du Village de la chimie se tiendra en version digitale. France Chimie Île-de-France, le CFA AFI24, les entreprises, les écoles et universités,[…]

21/12/2020 | PanoramaFrance-Chimie
France Chimie s’engage depuis cinq ans dans l’Accord de Paris

France Chimie s’engage depuis cinq ans dans l’Accord de Paris

Economie circulaire : L’État soutient le secteur de la plasturgie

Economie circulaire : L’État soutient le secteur de la plasturgie

Brenntag condamné à verser une amende de 52 M€

Brenntag condamné à verser une amende de 52 M€

Plus d'articles