Nous suivre Info chimie

L'Echa propose d'interdire les microplastiques ajoutés intentionnellement

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
L'Echa propose d'interdire les microplastiques ajoutés intentionnellement

ECHA, Euroopan kemikaalivirasto. Kuvaan on luovutettu laajat käyttöoikeudet. Photo: Lauri Rotko, tel. +358442666781, www.laurirotko.com

© Lauri Rotko

Mandatée depuis un an par la Commission européenne (CPH n°830), l'Agence européenne des produits chimiques (Echa) vient de rendre publique, le 30 janvier, une proposition d'interdiction des microplastiques ajoutés intentionnellement dans les produits. Une telle interdiction permettrait, selon l'Echa, de réduire d'environ 400 000 tonnes les émissions de microplastiques dans l'environnement en 20 ans. La proposition cible les microplastiques, définis comme des particules inférieures à 5 mm et résistants à la biodégradation, ajoutés intentionnellement dans un certain nombre de produits comme les cosmétiques, les détergents, les peintures et revêtements, les matériaux de construction, les médicaments, les spécialités pour l'agriculture, l'horticulture ou encore le pétrole et gaz.

L'Echa estime que ces microplastiques sont susceptibles de s'accumuler dans les sols terrestres, notamment via l'utilisation des boues d'épuration, et que certains, en plus petites proportions, peuvent être directement rejetés dans les océans. L'Echa reconnaît manquer de données pour pouvoir juger avec précision les risques posés par les microplastiques. Mais leur très forte persistance, de plusieurs milliers d'années probablement, et le fait qu'il est quasiment impossible de les enlever ensuite des sols ou des eaux une fois rejetés, rendent les risques bien réels d'ingestion et d'intégration dans la chaîne alimentaire. Or les effets sur la santé humaine ne sont pas encore déterminés avec précision. Par ailleurs, l'Echa s'inquiète qu'une fois rejetés dans l'environnement, les microplastiques ne sont plus contrôlables.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Souvenirs du 21 septembre 2001

[Édito] : Souvenirs du 21 septembre 2001

Et l’on commémore déjà les vingt ans de la catastrophe d’AZF. Il était 10h17 à Toulouse, le 21 septembre 2001, lorsqu’un stockage de 300 tonnes de nitrate d'ammonium a explosé dans[…]

L’incendie de Lubrizol, un terreau pour l’évolution de la réglementation ICPE ?

Tribune

L’incendie de Lubrizol, un terreau pour l’évolution de la réglementation ICPE ?

La nomenclature ICPE en train de prendre l’eau ?

Tribune

La nomenclature ICPE en train de prendre l’eau ?

Le plastique recyclé de Skytech autorisé pour le contact alimentaire

Le plastique recyclé de Skytech autorisé pour le contact alimentaire

Plus d'articles