Nous suivre Info chimie

L'Echa se penche sur les PAH

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Sur une proposition de l'Institut néerlandais de la Santé publique et de l'Environnement, l'Agence européenne des produits chimiques (Echa) va examiner les taux limites de concentration de huit hydrocarbures aromatiques polycycliques (PAH) autorisés dans le cadre du règlement Reach dans les granulés et les paillis utilisés pour les terrains en gazon artificiel. La proposition néerlandaise préconise de limiter la concentration de ces huit PAH à 17 mg/kg, contre des taux actuels de 100 mg/kg pour six d'entre eux et de 1 000 mg/kg pour les deux derniers. L'objectif est de limiter l'exposition des personnes, notamment les enfants et les joueurs de football, au contact de ces terrains de sport et de jeux utilisant des gazons artificiels, notamment en raison des risques potentiels de cancers. Les différents comités de l'Echa examineront la proposition et pourraient lancer une consultation publique de six mois à partir de septembre sur ce sujet. L'Echa entend aussi examiner les risques sur la santé posés par d'autres substances contenues dans les granulés et les paillis utilisés pour les terrains en gazon artificiel. L'agence pourrait aussi se pencher sur les risques sur l'environnement.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Le rôle crucial de l'industrie chimique quantifié aux quatre coins du monde

Le rôle crucial de l'industrie chimique quantifié aux quatre coins du monde

En marge de la Quatrième Assemblée des Nations Unies pour l'environnement (UNEA-4), le Conseil international des associations chimiques (ICCA) a publié une analyse sur les contributions de l'industrie chimique[…]

18/03/2019 | PanoramaPanorama
La Nouvelle-Aquitaine dévoile sa stratégie pour 2019-2022

La Nouvelle-Aquitaine dévoile sa stratégie pour 2019-2022

L'Allemagne table sur un repli du commerce des produits chimiques en 2019

L'Allemagne table sur un repli du commerce des produits chimiques en 2019

Trafic fluvial en baisse en 2018

Trafic fluvial en baisse en 2018

Plus d'articles