Nous suivre Info chimie

L'Hydrogen Council plaide pour des investissements massifs

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

À l'heure de la COP 23 qui se tient à Bonn, en Allemagne, l'Hydrogen Council a publié une étude sur le rôle et les opportunités environnementales et économiques de l'hydrogène dans le monde. Menée avec le cabinet McKinsey, l'étude « Hydrogen, Scaling Up » plaide pour un rôle prépondérant de l'hydrogène pour une transition énergétique profitable à l'économie et l'environnement. L'Hydrogen Council estime ainsi que ce secteur pourrait générer un chiffre d'affaires de 2 500 milliards de dollars et créer plus de 30 millions d'emplois dans le monde d'ici à 2050, tout en permettant de réduire les émissions de CO2 de 6 gigatonnes par an. Ce qui contribuerait à hauteur de 20 % à la « diminution requise pour limiter le réchauffement climatique à 2 °C », explique l'étude. L'hydrogène pourrait, dès 2030, alimenter entre 10 et 15 millions de voitures et 500 000 camions dans le monde, tandis qu'il pourrait davantage être utilisé comme matière première ou dans les procédés industriels, dans le chauffage et l'électricité, la génération et le stockage d'énergie. La demande annuelle mondiale pourrait être multipliée par dix d'ici à 2050, soit compter pour 18 % de la demande énergétique mondiale, assure encore l'étude. Pour ce faire, l'Hydrogen Council a calculé que cela nécessiterait des investissements de l'ordre de 280 Mrds $ d'ici à 2030, soit de 20 à 25 Mrds $ par an. Une enveloppe bien conséquente mais qui est comparée aux 1 700 Mrds $ par an investis dans l'énergie dans le monde, dont 650 Mrds $ dans le pétrole et gaz, 300 Mrds $ dans l'électricité et plus de 300 Mrds $ dans l'industrie automobile. Selon Benoît Potier, coprésident de l'Hydrogen Council et p-dg d'Air Liquide, « les solutions sont matures sur le plan technologique et des acteurs industriels se sont engagés. Nous avons désormais besoin d'efforts concertés de toutes les parties prenantes pour que cette ambition se matérialise ».

Les 24 membres de l'Hydrogen Council

Air Liquide, Alstom, Anglo American, Audi, BMW, Daimler, Engie, Faber Industries, Faurecia, First Element Fuel (True Zero), Gore, Honda, Hyundai Motor, Iwatani, Kawasaki, Linde, Mitsui et Co, Plastic Omnium, Plug Power, Royal Dutch Shell, Statoil, Total, Toyota et Toyota Tsuho.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Formation : Les industriels de la chimie lancent une application d’orientation

Formation : Les industriels de la chimie lancent une application d’orientation

La Branche des industries de la Chimie lance une application mobile d’orientation pour faire découvrir les métiers de la chimie aux jeunes. Un moyen ludique de leur faire prendre conscience que cette industrie n’est pas[…]

23/06/2021 |
La Commission européenne considère le PHA comme un polymère non naturel

La Commission européenne considère le PHA comme un polymère non naturel

France Chimie IDF dévoile son enquête sur le télétravail

France Chimie IDF dévoile son enquête sur le télétravail

Arkema contribue à la visibilité du football féminin en France

Arkema contribue à la visibilité du football féminin en France

Plus d'articles