Nous suivre Info chimie

L'IHPA alerte sur des bombes à retardement en Europe

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

L'International HCH et Pesticides Association (IHPA) est très inquiète. À la suite de son 13e forum sur le HCH (hexachlorocyclohexane) et les pesticides, cette organisation non gouvernementale (ONG) a lancé fin janvier une alerte sur l'existence de vastes sites et décharges au sein de l'UE, en particulier en Slovaquie et en Roumanie, et juste aux frontières orientales de l'UE, comme en Ukraine. Au total, plus de 300 000 tonnes de pesticides périmés et d'autres produits chimiques hautement toxiques auraient été mis au rebut depuis des années dans plus de 10 000 sites à travers 18 pays en Europe. Certains sites seraient considérés même comme des « mégas sites ». Pire, si dans certains pays comme la France, l'Allemagne, l'Espagne ou la Pologne, ce type de sites existants est soit confiné, soit surveillé, une multitude de sites dans l'Est de l'Europe seraient totalement abandonnés et ouverts à tout vent. Ces déchets provoquent déjà des problèmes de pollution et sanitaires à l'échelle locale sur l'environnement et les riverains. L'IHPA s'inquiète également de la possibilité pour n'importe qui d'aller se servir librement sur ce type de site, en particulier pour des terroristes qui voudraient soit polluer volontairement des cours ou réserves d'eau, voire même en fabriquer des bombes sales ou chimiques. L'IHPA lance ainsi un « appel urgent aux gouvernements des pays de l'UE, à la Commission européenne et au FEM, le mécanisme financier de la Convention de Stockholm, ainsi qu'à tous les gouvernements qui ont ratifié la Convention de Stockholm afin qu'ils s'acquittent de leurs obligations qui sont les suivantes : développer des plans nationaux de mise en oeuvre, rechercher la coopération, investir dans des installations visant à éliminer ces produits chimiques dangereux et pour les pays développés : soutenir les pays en développement et la transition ». Selon l'IHPA, le coût de dépollution pourrait revenir à environ 3 000 euros par tonne de déchets toxiques. Soit 1 Mrd € environ.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

L'appel de Gilles le Maire pour la tenue d'un Village de la chimie digital

Tribune

L'appel de Gilles le Maire pour la tenue d'un Village de la chimie digital

« Sans masques ni barrières ! », l'édition 2021 du Village de la chimie se tiendra en version digitale. France Chimie Île-de-France, le CFA AFI24, les entreprises, les écoles et universités,[…]

21/12/2020 | PanoramaFrance-Chimie
France Chimie s’engage depuis cinq ans dans l’Accord de Paris

France Chimie s’engage depuis cinq ans dans l’Accord de Paris

Economie circulaire : L’État soutient le secteur de la plasturgie

Economie circulaire : L’État soutient le secteur de la plasturgie

Brenntag condamné à verser une amende de 52 M€

Brenntag condamné à verser une amende de 52 M€

Plus d'articles