Nous suivre Info chimie

L'OCP monte en puissance

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,

Le numéro 1 mondial des phosphates continue de muscler son réseau de production. Le groupe marocain vient d'inaugurer une usine additionnelle sur son site de Jorf Lasfar, dont les productions sont destinées à l'Afrique. L'OCP construit aussi un complexe dans le sud du pays.

Les projets se bousculent pour l'Office Chérifien des Phosphates (OCP). Le groupe marocain, qui se revendique numéro 1 mondial de l'exportation de phosphates sous toutes ses formes, a inauguré le 1er février dernier une usine additionnelle d'engrais sur son complexe de Jorf Lasfar, au sud de Casablanca, au nord du Maroc. Baptisée l'Africa Fertilizer Complex, cette usine est destinée à alimenter le continent africain. Ce projet a nécessité un investissement de 5,3 milliards de dirhams (MAD, environ 484 M€). L'African Fertilizer Complex est doté d'une unité d'acide sulfurique d'une capacité de 1,4 million de tonnes par an, d'une unité d'acide phosphorique de 450 000 t/an, et d'une unité d'engrais de 1 Mt/an (en équivalent de phosphate diammonium, DAP). L'usine dispose aussi d'infrastructures de stockage de 200 000 t, ce qui représenterait deux mois d'autonomie, et d'une centrale thermoélectrique de 62 MW. En parallèle, l'OCP a construit, dans le cadre d'un investissement de 800 M de MAD, une usine de dessalement d'eau de mer, d'une capacité de 25 M de m3/an. Ce qui est une juste une première phase car à l'avenir, les capacités de cette usine de dessalement devraient tripler. Elle doit permettre au groupe d'être indépendant en eau pour la montée en puissance des capacités de ses mines et de ses unités de valorisation chimique.

Le complexe d'OCP à Jorf Lasfar disposait déjà en 2014 de capacités de 2,97 Mt/an d'acide phosphorique, et de 4,3 Mt/an d'engrais. En 2013, le groupe disposait de capacités totales d'acide phosphorique de 4,7 Mt/an et d'engrais phosphatés de 7,4 Mt/an. Selon Le Monde, le géant marocain prévoit d'atteindre des capacités installées d'engrais avoisinant les 12 Mt/an à l'horizon 2017. Selon le rapport annuel 2014, l'OCP prévoit même d'atteindre des capacités de 16,4 Mt/an, à l'horizon 2022, grâce à la construction de 10 unités intégrées d'engrais.

Parmi les projets à venir, l'OCP a annoncé, le 5 février, le démarrage de la construction de son complexe de Phosboucraa. Un projet de 17 Mrds MAD qui nécessitera cinq ans avant d'être opérationnel. Phosboucraa est détenu intégralement par le groupe marocain depuis 2002. L'OCP s'était emparé en 1976 de 65 % du capital de cette entreprise fondée en 1962 par l'Institut espagnol de l'Industrie. Cette filiale d'OCP développe la mine de Boucraâ, dans le sud-est du Maroc, qui dispose d'une capacité de production de 3 Mt/an. Sauf que le coût d'extraction serait 2,5 fois plus élevé que dans les autres mines du groupe dans le pays. L'exploitation n'est rentable que depuis 2008, explique l'OCP, qui se lance désormais sur place dans la construction d'un complexe intégré d'engrais. Les 17 Mrds MAD dévolus au projet se décomposent en 1,2 Mrd MAD pour l'extraction du phosphate, 3,1 Mrds pour les opérations de traitement, 8,3, Mrds MAD pour le complexe d'engrais, et 4,2 Mrds MAD pour les infrastructures portuaires (wharf) prévues à Laâyoune, sur la côte sud-ouest.

En parallèle, OCP prévoit que la Fondation Phosboucraa implante à Laâyoune la Technopole Foum El Oued, via un investissement de 2 Mrds MAD. En 2022, cette technopole abritera l'Université Mohammed VI Polytechnique Laâyoune, un centre de compétences industrielles et un lycée d'excellence. L'OCP indique que l'université « sera orientée vers la recherche, l'innovation et la formation dans les domaines des sciences et techniques relatifs aux zones arides et sahariennes incluant un pôle d'enseignement et de R&D autour des thématiques économiques et environnementales liées à ces zones ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

  Le groupe coréen LG Chem a annoncé la signature d’un contrat conditionnel avec la société chinoise Ningbo Shanshan. Cet accord porte sur la vente d’une partie de l’activité de[…]

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Plus d'articles