Nous suivre Info chimie

L’UE autorise la fusion Syngenta/ChemChina sous conditions

Hélène Bour

Sujets relatifs :

, ,
L’UE autorise la fusion Syngenta/ChemChina sous conditions

© Wikipedia

La Commission européenne a donné le mercredi 5 avril son feu vert à la fusion ChemChina/Syngenta. Cette approbation intervient un jour seulement après que la Commission de la concurrence américaine (FTC) ait donné son accord à ce rachat du suisse par le géant chinois de l’agrochimie. Valorisée à un potentiel de 43 milliards de dollars (40,3 Mrds €), cette opération est la plus grosse jamais lancée par un groupe chinois à l’étranger. La finalisation de cette acquisition demeure cependant soumise à plusieurs conditions, posées à la fois par les Etats-Unis et l’Union européenne, pour répondre à des problèmes de concurrence. Les autorités américaines demandent ainsi à Syngenta de céder trois de ces pesticides pour le marché des Etats-Unis, à savoir l’herbicide paraquat, l’insecticide abamectin et le fongicide chlorothalonil. Le géant chinois en contrôle en effet des versions génériques par le biais de la société Adama Agricultural Solutions, passée sous le giron de ChemChina en 2011. Sur le marché européen, la présence d’Adama et de Syngenta pose également un problème de concurrence. La Commission européenne réclame donc la cession d’une partie des activités de pesticides et de régulateurs de croissance d’Adama, et de certains pesticides de Syngenta. 29 produits d’Adama en cours de développement devront également être cédés, précise la Commission européenne. Dans un communiqué, celle-ci a assuré que sa décision, prise après concertations avec la FTC américaine et les autorités de la concurrence du Brésil, du Canada, de la Chine et du Mexique, permettra de protéger la concurrence au sein du marché européen au bénéfice des consommateurs et des entreprises européennes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

OLED : Merck augmente ses capacités en Asie

OLED : Merck augmente ses capacités en Asie

Le chimiste allemand Merck a annoncé, le 28 octobre 2020, un investissement de 20 millions d’euros dans ses unités de production d’OLED de Pyeongtaek (Corée du Sud) et de Shanghai (Chine). Cet investissement[…]

28/10/2020 | AsieSpécialités
Batteries : Elkem s’associe à Freyr

Batteries : Elkem s’associe à Freyr

Semi-conducteurs : Showa Denko établit une filiale dédiée

Semi-conducteurs : Showa Denko établit une filiale dédiée

Plastiques de spécialités : Dow inaugure un centre d’innovation en Espagne

Plastiques de spécialités : Dow inaugure un centre d’innovation en Espagne

Plus d'articles