Nous suivre Info chimie

L'UE relance la procédure pour autoriser le glyphosate

H.B. avec AFP

Sujets relatifs :

, ,

La Commission européenne a finalement décidé, le 16 mai, de relancer la procédure visant à autoriser le glyphosate, herbicide plus connu sous le nom de Roundup, marque de Monsanto. Les commissaires européens ont en effet donné leur accord pour redémarrer les discussions avec les États membres sur un possible renouvellement de l'autorisation du glyphosate pour 10 ans. Le glyphosate avait fait l'objet d'une longue bataille au sujet du renouvellement de sa licence dans l'Union européenne en 2016, notamment du fait d'une vive campagne d'associations de défense de l'environnement. La Commission n'avait pas réussi à convaincre les États membres de renouveler la licence de cet herbicide, licence qui arrivait à expiration à l'été 2016. En désespoir de cause, Bruxelles avait donc prolongé la licence du glyphosate de 18 mois, car elle souhaitait attendre la publication en 2017 d'un avis scientifique de l'Agence européenne des produits chimiques (Echa) avant de prendre une décision finale. Mi-mars, l'Echa a rendu son rapport, et a estimé qu'il n'y avait pas assez de preuves pour qualifier le glyphosate de substance cancérogène, mutagène ou reprotoxique (CMR, CPH n°794). Les discussions vont donc pouvoir reprendre à Bruxelles, même si chaque État membre conservera le droit d'autoriser ou non l'utilisation d'herbicides à base de glyphosate sur son territoire, précise la Commission. Rappelons que lors du dernier vote sur le renouvellement de la licence du glyphosate, en juin 2016, la France et Malte avaient voté contre, et sept autres membres s'étaient abstenus, ce qui avait bloqué les négociations. Et en janvier dernier, la Commission européenne avait validé l'enregistrement d'une initiative citoyenne (ICE) lancée par neuf ONG, dont Greenpeace et Générations Futures (CPH n°787). Elle a déjà réuni plus de 740 000 signatures. Si cette ICE parvient à réunir en l'espace d'un an au moins un million de soutiens au sein d'au moins sept États membres différents, la Commission est obligée de réagir dans les trois mois.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Le parc chimique Chempark à Leverkusen (Allemagne) a fait l’objet d’une explosion vers 9 h 40, ce mardi 27 juillet, suivie d'un incendie dans le parc de stockage de Bürrig. Au moment de la publication du premier[…]

27/07/2021 | Accident industriel
Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Justice : Shell fait appel de sa condamnation climatique

Justice : Shell fait appel de sa condamnation climatique

Séché inaugure un réseau de chaleur pour la plateforme de Roussillon

Séché inaugure un réseau de chaleur pour la plateforme de Roussillon

Plus d'articles