Nous suivre Info chimie

La chimie allemande en pleine forme

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

A mi-parcours 2011, la Verband der Chemischen Industrie (VCI, fédération allemande de la chimie), a dressé un bilan flatteur pour les chimistes outre-Rhin. Au total, la production entre janvier et juin a progressé de 6,5 % par rapport au premier semestre 2010. Une hausse fortement tirée par les spécialités et la chimie fine (+8 %), devant les produits inorganiques de base (+7 %) et la pétrochimie (+6,5 %). En-dessous de la moyenne affichée, on trouve les polymères (+5,5 %), qui devancent les détergents et les produits de soins (+4,5 %) et la pharmacie (+4 %). Ces performances de production ont évidemment amélioré les ventes. Le chiffre d'affaires du secteur a même bénéficié d'une croissance doublement supérieure, de 12 %, à 90,5 milliards d'euros, via l'accroissement de la demande et les hausses de prix qui ont atteint en moyenne 5,5 %.

En Allemagne, les ventes ont augmenté de 13 %, à 54,6 Mrds €, contre 10,5 % à l'international (35,9 Mrds €). Même au niveau de l'emploi, la VCI note une augmentation de 2 % sur un an, avec 423 000 salariés dans l'industrie chimique allemande. Malgré ces bons chiffres, la fédération affiche des perspectives un peu plus modérées pour l'ensemble de l'année 2011, avec une production qui devrait atteindre +5 % et des ventes totales en croissance de 10 %. Klaus Engel, président de la VCI, perçoit « récemment que les risques économiques et donc les incertitudes pour les entreprises se sont clairement renforcés. La liste s'est allongée de facteurs potentiellement défavorables pour l'économie mondiale et les activités de la chimie ». Et de citer, parmi d'autres, la crise de la dette en Europe du Sud et aux États-Unis, les troubles en Afrique du Nord, la flambée des cours du brut, les catastrophes naturelles et nucléaire au Japon, ou encore le manque de disponibilités de matières premières et le protectionnisme rampant de certains pays. Klaus Engel ne perçoit toutefois pas de « signes concrets de renversements de situation dans un futur proche », et se dit malgré tout optimiste pour le secteur.

En termes d'investissements, la VCI estime ainsi que l'industrie chimique allemande renforcera encore ses investissement, avec une prévision de 7 Mrds € d'investissements attendus sur l'année en Allemagne, soit 10 % de plus qu'en 2010.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Restructuration : Clariant revoit son organisation

Restructuration : Clariant revoit son organisation

Le chimiste suisse Clariant a fait part de son intention d’adapter et recentrer son organisation après plusieurs désinvestissements. Cette opération aura pour conséquence la suppression d’un millier de[…]

25/11/2020 | RestructurationPanorama
Santé : Les bioplastiques répondent aux normes de sécurité

Santé : Les bioplastiques répondent aux normes de sécurité

Développement durable : Le Cefic planifie un ensemble d’indicateurs

Développement durable : Le Cefic planifie un ensemble d’indicateurs

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

Plus d'articles