Nous suivre Info chimie

La chimie britannique pour le libre-échange UE-États-Unis

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Selon des chiffres publiés par le gouvernement britannique, l'industrie chimique au Royaume-Uni a tout à gagner d'un accord de libre-échange entre l'Union européenne et les États-Unis, actuellement en négociations.

Chemical Week rapporte que lors d'une rencontre à Londres mi-novembre, les industriels de la chimie outre-Manche ont calculé que la simple levée des barrières douanières représenterait un allégement d'au moins 450 millions de livres (539 M€) pour le secteur. Mieux, la part des exportations chimiques dans l'ensemble des exportations britanniques aux États-Unis, actuellement autour de 14 %, pourrait bondir jusqu'à plus de 20 % en cas d'accord de libre-échange transatlantique. Les chimistes européens et américains ne cessent de plébisciter un tel accord depuis des mois (CPH n°623). Le troisième « round » des négociations est programmé du 16 au 20 décembre à Washington (États-Unis), après les deux premiers menés en juillet et novembre.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Euro Chlor lance son plan pour 2050

Euro Chlor lance son plan pour 2050

L’entité du Cefic, en charge du secteur chlore-alcali, a publié le 11 septembre 2020 sa feuille de route « Mid-Century for a Sustainable Chlor-Alkali Industry (MCS) », définissant ses axes[…]

Glyphosate : Bayer fait appel du verdict concernant le RoundUp

Glyphosate : Bayer fait appel du verdict concernant le RoundUp

Batterie : LG Chem gagne une action en justice contre SK Innovation

Batterie : LG Chem gagne une action en justice contre SK Innovation

Plastique : Les déchets non recyclés taxés par l’Europe

Plastique : Les déchets non recyclés taxés par l’Europe

Plus d'articles