Nous suivre Info chimie

La chimie de BP sous pression

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le bénéfice avant impôts et taxes de la division pétrochimique de BP a chuté de 185 à 127 millions de dollars (d'environ 137 à 94 M€) entre 2012 et 2013. Le groupe explique que les marges et les volumes ont été sous pression durant l'ensemble de l'année 2013, minés par des surcapacités sur certains marchés, ce qui a conduit BP à réduire parfois la cadence de ses outils de production. Du côté des volumes de production, la division pétrochimique est passée de 14,73 millions de tonnes en 2012 à 13,94 t en 2013. Seules les productions américaines ont augmenté (de 4,05 à 4,26 Mt) tandis qu'elles ont diminué en Europe (de 3,93 à 3,78 Mt) et dans le reste du monde (de 6,75 à 5,9 Mt). BP estime que, comme 2013, le marché de la pétrochimie fera face à des conditions de marchés difficiles.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Résultats : BASF se porte bien pour son premier semestre 2021

Résultats : BASF se porte bien pour son premier semestre 2021

Le 28 juillet, le chimiste allemand BASF publiait ses résultats pour le premier semestre 2021. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 39,2 milliards d’euros, avec une augmentation de 33 % par rapport au premier[…]

28/07/2021 | RésultatsActualités
Résultats : La production européenne retrouve son niveau prépandémie

Résultats : La production européenne retrouve son niveau prépandémie

La chimie en Île-de-France se décrit en vidéo

La chimie en Île-de-France se décrit en vidéo

Lubrizol mis en examen

Lubrizol mis en examen

Plus d'articles