Nous suivre Info chimie

La chimie en croissance malgré des inquiétudes

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

La situation continue de manière positive pour la chimie européenne. Le Cefic note toutefois, dans son dernier rapport conjoncturel, que ce dynamisme s'essouffle. Il note aussi quelques petits accrocs à un tableau pour le moment encore réjouissant. D'une part, les perspectives de croissance du PIB faiblissent fortement aux États-Unis mais aussi un peu partout dans le monde. D'autre part, les récentes contractions politiques sur le plan des échanges internationaux font craindre des barrières douanières plus sévères qui pourraient altérer les échanges. Par ailleurs, le taux d'utilisation des capacités a faibli. Au premier trimestre 2018, il s'est établi à 82,9 % contre 84,1 % au premier trimestre 2017.
 

Pour autant, la conjoncture reste dans le vert pour l'industrie chimique en ce début d'année. La production a progressé de 1,9 % sur la période janvier-mars par rapport au premier trimestre 2017. Le dynamisme est à porter notamment au crédit des cosmétiques, des revêtements et peintures ou encore des fibres. Les spécialités sont un cran en dessous (+1,7 %) et les inorganiques de base ont en revanche vu leur production chuter de 6 % sur un an. De leur côté, les prix ont bondi de 2,5 % au premier trimestre en glissement annuel. Le Cefic souligne surtout l'inflation pour les plastiques, les colorants et les pigments avec des gains de plus de 4 %. Sur le front de l'import-export, le Cefic décrit une forte progression des importations. De début janvier à fin février, elles ont bondi de 8,3 % par rapport aux deux premiers mois 2017, atteignant 18,8 milliards d'euros. Tous les secteurs sont concernés, à l'exception des inorganiques de base. Les importations sont en forte hausse depuis la Chine et la Corée du Sud, mais ont faibli depuis l'Afrique, le Moyen-Orient et les États-Unis. Les exportations de l'UE ont progressé de 5,8 % pour ces deux premiers mois 2018 en glissement annuel, avec une valeur de 26,4 Mrds E. Les exportations vers les États-Unis ont forci, principalement via la pétrochimie. En revanche, elles ont faibli vers le Moyen-Orient, la Corée du Sud et la Chine.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pas d'interdiction immédiate pour le E171

Pas d'interdiction immédiate pour le E171

Le cas de l'additif alimentaire E171 (dioxyde de titane ou TiO2) n'est pas réglé. Dans l'émission C à Vous, diffusée le 8 janvier dernier, Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des[…]

14/01/2019 | PanoramaPanorama
Les plastiques à usage unique en passe d'interdiction dans l'UE

Les plastiques à usage unique en passe d'interdiction dans l'UE

Croissance de 0,5 % dans l'UE prévue en 2019 pour la production chimique

Croissance de 0,5 % dans l'UE prévue en 2019 pour la production chimique

La chimie allemande soutenue par sa pharma

La chimie allemande soutenue par sa pharma

Plus d'articles