Nous suivre Info chimie

abonné

La chimie en France va rebondir de 6 à 7 % en 2021

Sylvie Latieule
La chimie en France va rebondir de 6 à 7 % en 2021

© Arkema

Les perspectives pour l’industrie chimique en France sont bonnes. En 2021, la profession devrait enregistrer une croissance en volume de 6 à 7 %, bénéficiant notamment du rattrapage mécanique attendu du PIB (+5,6 %) et de l’amélioration des échanges internationaux. Le niveau des investissements pourrait être inédit. En plus des 3,5 milliards d’euros consacrés chaque année à la maintenance des installations, à la réglementation ou à des augmentations de capacités, 1,2 milliard d’euros supplémentaires devraient être investis (avec plus de 200 M€ d’aides) au travers de plus de 80 projets soutenus par France Relance, annonce Luc Benoit-Cattin, président de France Chimie. Pour moitié, ce montant permettra des localisations de productions critiques (principalement des intermédiaires ou principes actifs pharmaceutiques), 25 % seront consacrés au soutien de filières d’excellence du futur (hydrogène, batteries), 13 % à la décarbonation des installations et 13% à la croissance des PME.

Forte baisse de volume en 2020

Pour autant, ce rebond ne compensera pas les fortes baisses de volumes enregistrées en 2020. En recul de -8 (ou -9 % hors chimie fine pharmaceutique), la chimie en France a même été l’une des lanternes rouges de la chimie européenne qui a terminé l’année en retrait de -1,9 %, tandis que la chimie allemande n’est qu’à -1,1 %. Le point bas a surtout été atteint en avril avec une production chimique qui a plongé de plus de 22 % par rapport à février (-11,7 % au 2e trimestre par rapport au 1er). Avec la levée progressive des mesures de restrictions sanitaires, les volumes de production chimique ont pu augmenter (+6,7 % au 3e trimestre par rapport au 2e). Sur le dernier trimestre, alors qu’une seconde vague épidémique apparaissait dans plusieurs pays, la reprise s’est maintenue, conduisant à une nouvelle accélération de l’activité chimique (+12,3 % en variation[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

[Édito] : Chimie, la mal-aimée de l’Europe

[Édito] : Chimie, la mal-aimée de l’Europe

L’initiative n’est pas si courante pour qu’elle mérite d’être soulignée. France Chimie, l’organisation professionnelle qui représente les entreprises de la chimie en France, et son[…]

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

La production chimique européenne en baisse de 1,9 % en 2020

La production chimique européenne en baisse de 1,9 % en 2020

« La chimie est au coeur du plan de relance » - France Chimie

Entretien

« La chimie est au coeur du plan de relance » - France Chimie

Plus d'articles