Nous suivre Info chimie

La chimie européenne en berne

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,

La rentrée s'annonce morose. En témoignent les derniers, et peu enthousiastes, points conjoncturels du Cefic et de la fédération allemande de la chimie. En attendant les données de l'UIC, attendues ces prochains jours, force est de constater que la chimie européenne va aborder l'automne dans l'incertitude et avec des ambitions limitées. Au niveau européen, le premier bilan semestriel indique une baisse de la production de la chimie de l'ordre de 2,4 % par rapport aux six premiers mois 2011, rapporte le Cefic. La fédération continentale note au passage que les niveaux de production sont 5,8 % en deçà du pic historique enregistré en 2007, alors qu'il était espéré fin 2011 un retour à ces fameux niveaux pré-crise courant 2012. Au mois de juin, selon le dernier pointage mensuel disponible, la production européenne de polymères a chuté de 8,4 % en un an. Celle des produits pétrochimiques et des spécialités a reculé de 2,5 % par rapport à juin 2011. Seuls les segments des inorganiques de base et des produits chimiques de grande consommation ont enregistré des croissances, de 1,7 % et 1,2 %.
 

Le tableau n'est toutefois pas totalement négatif pour ce 1er semestre, signale le Cefic. Les prix ont pu se raffermir et compenser les décroissances de production. Au premier semestre, ils ont ainsi progressé de 3,4 %. Reste que les ventes globales, pour les cinq premiers mois, ont accusé un repli de 1 % sur un an. Autre point positif, l'excédent commercial de la chimie européenne s'est encore amélioré en atteignant 19,9 milliards d'euros de janvier à mai, soit 3,6 Mrds € de plus qu'à la même période l'an dernier. Une performance essentiellement due à une balance commerciale accrue avec l'Amérique du Nord (à 4,9 Mrds €, soit 1,5 Mrd de plus qu'il y a un an). En revanche, celle avec l'Asie, hors Japon et Chine, a fléchi de 0,4 Mrd €, à 2,3 Mrds €.

« De la confiance, la chimie allemande est d'ailleurs en train d'en perdre »

Ces résultats en demi-teinte continuent de peser sur l'indice de confiance dans l'industrie chimique européenne qui n'a pas cessé d'être dans le rouge depuis un an, selon le Cefic. De la confiance, la chimie allemande, championne européenne, est d'ailleurs en train d'en perdre. Le dernier rapport de la VCI (Verband der Chemischen Industrie) est pessimiste. « Nous devons remettre à plus tard nos espoirs d'une reprise stable dans la chimie. La crise des dettes souveraines européennes se fait désormais sentir dans nos activités intérieures. Plusieurs de nos clients réduisent leurs productions et leurs commandes de produits chimiques », assène Klaus Engel, le président. Au début de l'été, la VCI avait pourtant relevé sa prévision de croissance du chiffre d'affaires de 1 à 2 %. Aujourd'hui, la perspective est abaissée à une stricte stabilité, sous réserve que la production ne chute pas de plus de 3 % sur l'année, et que les hausses de prix augmentent bien de 2,5 %. Depuis janvier, le recul des ventes en Europe du Sud et désormais en Allemagne a été plutôt bien compensé par la demande des marchés sud-américains et chinois, note la VCI. Mais le ralentissement de la croissance chinoise se confirme. La croissance du PIB chinois au 2e trimestre n'a atteint que 7,6 %, selon un rapport HSBC paru début septembre, renouant ainsi avec les bas niveaux d'il y a trois ans. Et l'activité manufacturière en Chine serait tombée à son plus bas niveau depuis mars 2009. Pas de quoi réjouir M. Engel en somme.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Le CIR à double tranchant ?

[Édito] : Le CIR à double tranchant ?

Finalement, le CIR n’a-t-il pas fait plus de mal que de bien ? Ce dispositif de crédit d’impôt recherche, loué par tous les industriels du pays et par les laboratoires académiques[…]

23/11/2020 | Innovation
[Édito] : Le double agenda de Thierry Le Hénaff

[Édito] : Le double agenda de Thierry Le Hénaff

[Édito] : Total garde (pour le moment) Cray Valley

[Édito] : Total garde (pour le moment) Cray Valley

[Édito] : Quand l’industrie chimique craint un Reach bis…

[Édito] : Quand l’industrie chimique craint un Reach bis…

Plus d'articles