Nous suivre Info chimie

La chimie européenne se requinque

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Un souffle conjoncturel enfin encourageant commence à se faire sentir pour l'industrie chimique européenne. Déjà, les performances de l'Eurozone se bonifient, avec une croissance de 1,7 % en 2016 et un taux de chômage de 9,6 % en janvier 2017 soit le plus bas niveau depuis mai 2009. Et les perspectives économiques sont bien orientées, notamment pour le commerce international, et ce malgré les incertitudes autour des élections en France et en Allemagne, les conséquences à venir du Brexit, et l'inflation qui est repartie à la hausse. En parallèle, l'industrie chimique enregistre plusieurs améliorations sur ses indicateurs économiques. En réalité, la dernière note conjoncturelle du Cefic n'affiche que du vert ! La production du secteur a enregistré une progression de 1,6 % en février, en glissement annuel. Pour la période janvier-février 2017, par rapport aux deux premiers mois 2016, le Cefic souligne une croissance de 8,6 % de la production de gaz industriels, de 4,7 % pour les plastiques primaires ou encore de 1,6 % pour les pigments. Certains sous-segments sont toutefois en retrait, comme les caoutchoucs synthétiques (-3,5 %), les engrais (-2,3 %) ou la pétrochimie (-1,5 %).

Les prix sont en progression. Au quatrième 2016, le Cefic a finalement enregistré une hausse de 4 % par rapport au troisième trimestre. En janvier 2017, les prix étaient aussi supérieurs de 4,8 % par rapport à janvier 2016.

 

Excédent commercial de 47,6 Mrds €

 

Le bilan 2016 de la balance commerciale de la chimie de l'UE est aussi très positif. Le Cefic a dévoilé le chiffre d'un excédent commercial de 47,6 milliards d'euros. Soit une croissance de plus de 6 % par rapport à 2015 (44,8 Mrds €), et soit la meilleure performance depuis trois ans, très proches des deux records de 2012 et 2013 (respectivement 47,8 et 48,2 Mrds €). Certes, le déficit commercial persiste avec des pays comme la Corée du Sud, l'Inde et le Japon. Par segment, les plus grands déclins ont affecté les exportations européennes de polymères et de spécialités. Alors que les segments des inorganiques de base et des matières pétrochimiques ont permis de soutenir l'excédent commercial.

Avant de dresser d'ici quelques semaines le bilan pour le premier trimestre, le Cefic évoque ainsi un début d'année 2017 bien plus favorable à la croissance pour l'industrie chimique européenne. Mieux, les perspectives sont bien orientées pour les prochains mois, avec des carnets de commande qui prennent de l'épaisseur et l'indicateur de confiance des entreprises en progression.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Le parc chimique Chempark à Leverkusen (Allemagne) a fait l’objet d’une explosion vers 9 h 40, ce mardi 27 juillet, suivie d'un incendie dans le parc de stockage de Bürrig. Au moment de la publication du premier[…]

27/07/2021 | Accident industriel
Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Justice : Shell fait appel de sa condamnation climatique

Justice : Shell fait appel de sa condamnation climatique

Séché inaugure un réseau de chaleur pour la plateforme de Roussillon

Séché inaugure un réseau de chaleur pour la plateforme de Roussillon

Plus d'articles