Nous suivre Info chimie

La chimie japonaise soigne son bilan opérationnel

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Les exercices annuels traditionnellement décalés et clos fin mars dans la chimie japonaise n'ont pas eu les mêmes profils que leurs concurrents internationaux. Le décalage d'un trimestre des bilans comptables a permis aux chimistes nippons de mieux profiter de la reprise amorcée fin 2009. Globalement, les chimistes de l'archipel rapportent une baisse de leurs chiffres d'affaires d'environ 20 % mais présentent des profits opérationnels et nets en hausse, voire en large hausse. Le leader, Mitsubishi Chemical, affiche ainsi des ventes en baisse de 13,5 % en un an, à 2 515,1 milliards de yens (22,4 Mrds $). A noter que le groupe n'a pas encore consolidé les résultats de Mitsubishi Rayon, tout juste intégré (CPH n°487). C'est avant tout la branche pétrochimique qui a le plus souffert l'an dernier (-26,9 %) en raison des baisses de prix et de volumes. La seule division en nette progression (Designed materials, +9,8 %) a notamment bénéficié de la progression des marchés des ingrédients alimentaires et des matériaux pour batteries. Le résultat opérationnel a de son côté littéralement bondi de 711,2 %, à 66,3 Mrds yens grâce à l'amélioration des conditions économiques et la reconstitution de certains stocks depuis fin 2009. Pour le prochain exercice, Mitsubishi Chemical table d'ailleurs sur un résultat opérationnel presque triplé, d'au moins 190 Mrds yens. Côté bénéfice, le résultat net de -67,2 Mrds yens l'an dernier est repassé dans le vert, à +12,8 Mrds yens.

Sumitomo Chemical affiche des tendances similaires, avec un chiffre d'affaires en retrait de 9,3 %, à 1 620,9 Mrds yens. Le résultat opérationnel a explosé, passant de 2,1 à 51,4 Mrds yens, tandis que la perte nette de 59,2 Mrds yens l'an dernier s'est transformée en bénéfice de 14,7 Mrds yens. Des performances que le n°2 de la chimie japonaise explique notamment par des taux de change plus favorables et surtout par son exercice fiscal précédent particulièrement dégradé. Même tendance pour Asahi Kasei, avec un chiffre d'affaires en berne d'un peu plus de 7 % (1 433,6 Mrds yens) mais un résultat opérationnel en hausse de 65 % (57,6 Mrds yens) et un bénéfice qui a quadruplé en un an, à 25,3 Mrds yens. Asahi Kasei en profite pour se replacer n°3 de la hiérarchie japonaise en termes de ventes. Il coiffe sur le fil Toray (1 359,6 Mrds yens), pénalisé par les mauvaises performances de ses divisions Fibres de carbone et Plastiques et produits chimiques. Le groupe a notamment perdu plus de la moitié de son résultat opérationnel, et demeure en perte nette, de 14,2 Mrds yens, soit un peu moins que l'an dernier. Mitsui Chemicals reste lui aussi dans le rouge même si sa santé financière s'améliore. Sa perte opérationnelle a été réduite de cinq fois (9,5 Mrds yens), mais sa perte nette affiche encore 28 Mrds yens. Son chiffre d'affaires a perdu 19 %, et s'établit à 1 207,7 Mrds yens. Enfin, parmi les derniers grands chimistes japonais, Shin-Etsu voit tous ses indicateurs reculer : -23,6% pour ses ventes (916,8 Mrds yens), un résultat opérationnel divisé par deux (117,2 Mrds yens) comme son résultat net (83,8 Mrds yens).

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Brunei Fertilizer Industries (BFI) a annoncé le 15 septembre 2020 le respect de son calendrier pour la construction de son usine dans le parc industriel de Sungai Liang au Brunei. Malgré la crise économique mondiale[…]

15/09/2020 | AmmoniacChimie
Protection des cultures : BASF s’offre une technologie d’AgriMetis

Protection des cultures : BASF s’offre une technologie d’AgriMetis

Matériaux : Stora Enso investit dans une unité de bois laminé croisé

Matériaux : Stora Enso investit dans une unité de bois laminé croisé

Protection des cultures : Syngenta inaugure une unité de production

Protection des cultures : Syngenta inaugure une unité de production

Plus d'articles