Nous suivre Info chimie

La chimie s'engage pour l'emploi

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Les négociations entamées dans la branche au printemps dans le cadre du Pacte de responsabilité ont abouti à un accord, rapporte l'Union des industries chimiques (UIC). Il a été signé avec les fédérations associées (Febea, Fipec et FNCG) et par les syndicats CFDT et CFTC, tandis que la CFE-CGC avait indiqué en fin de semaine dernière qu'elle ne s'y opposerait pas, à l'inverse de la CGT et de FO. Ce qui ne devrait pas empêcher l'entrée en vigueur, dès à présent, de cet accord de branche en fonction de la représentativité des deux syndicats signataires au sein du secteur. L'accord porte essentiellement sur des engagements en matière d'emplois. Sur la période 2015-2017, la branche s'engage ainsi à procéder à 47 000 recrutements, essentiellement en CDI, soit une moyenne de 15 700 par an, ce qui permettrait de maintenir voire d'augmenter les effectifs de l'industrie chimique en France, qui s'établissent aujourd'hui à 203 000 emplois. Ce chiffre de 47 000 chiffonne la CGT. Le syndicat estime que ce chiffre correspond au rythme actuel d'embauches, quand l'UIC assure qu'il est supérieur. L'accord porte aussi sur l'engagement de porter en 2017 à 5 000 par an le nombre de jeunes en alternance, contre entre 3 000 et 3 500/an aujourd'hui, d'augmenter de 10 % le nombre de jeunes de moins de 26 ans employés dans le secteur, et de maintenir l'emploi des seniors avec un taux de 26,5 % des effectifs de plus de 50 ans. Plusieurs dispositions pour l'accompagnement des jeunes et des TPE et PME pour leur gestion prévisionnelle des emplois, des compétences et de recrutement, devront être déployées. L'UIC cite notamment la mise en place d'une bourse pour l'emploi via la mise en ligne d'un site Internet, et le développement de responsables territoriaux de ressources humaines au temps partagé pour aider les TPE et PME à recruter. L'UIC souligne que ces engagements viennent en contrepartie des mesures comme la baisse du coût du travail, l'allégement de la fiscalité et la simplification réglementaire, prévue par le Pacte de responsabilité. Et qu'ils sont liés aussi au maintien de la compétitivité de la filière. Compétitivité qui ne pourra pas être sécurisée sans la mise en oeuvre du contrat stratégique de filière "Chimie et Matériaux", du plan industriel "Chimie verte et biocarburants", et d'une "stratégie gaz ambitieuse", précise l'UIC.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Culture du risque : Un plan d’action pour sensibiliser la population

Culture du risque : Un plan d’action pour sensibiliser la population

En marge d’une visite sur le site d’Arkema à Jarrie (Isère), la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a présenté un plan d’action pour sensibiliser la population aux[…]

Plasturgie durable : La France, deuxième acteur européen de l’innovation

Plasturgie durable : La France, deuxième acteur européen de l’innovation

Hydrogène : Inovyn et Wrightbus collaborent au Royaume-Uni

Hydrogène : Inovyn et Wrightbus collaborent au Royaume-Uni

Trophées Responsible Care : France Chimie dévoile les lauréats du Grand Est

Trophées Responsible Care : France Chimie dévoile les lauréats du Grand Est

Plus d'articles