Nous suivre Info chimie

La chimie surfe sur la croissance

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,

L'industrie chimique en France a de quoi faire grise mine. Alors qu'elle a subi 33 jours de blocage du port de Marseille et qu'il va falloir amortir les pertes, l'industrie chimique mondiale surfe sur le regain de l'ensemble des marchés. Les résultats trimestriels publiés ces dernières semaines sont très majoritairement à la hausse. Certes, les performances sont à pondérer puisqu'elles bénéficient du contrecoup mécanique de la crise l'an dernier. Mais le dynamisme continu des marchés émergents et le maintien de la demande voire sa progression en Europe ou en Amérique du Nord, contribuent à la bonification des résultats. Fin octobre, le leader mondial BASF parlait déjà même d'une année record. Après neuf mois d'activité, ses ventes ont augmenté de 26,5 % à 47,4 Mrds €. L'Américain Dow affiche également + 23 %, à 39,9 Mrds $ (28 Mrds €), malgré ses désinvestissements, comme son compatriote DuPont (+ 21,8 %, à 25 Mrds $). La chimie de Total progresse au même rythme avec + 23 % depuis le début de l'année, à 13,3 Mrds €. Les grands groupes japonais sont aussi de la partie. Aidé par l'intégration de Mitsubishi Rayon, Mitsubishi Chemical voit son chiffre d'affaires rebondir de 37 %, à 13,6 Mrds € au premier semestre achevé le 30 septembre. Sumitomo Chemical affiche de son côté des ventes de 989 Mrds de yens (8,6 Mrds €) sur les six premiers mois de son exercice fiscal, soit une croissance de 34,5 %.


 

« L'embellie des marges et de la rentabilité »


 

Au-delà du rebond des ventes, la vraie embellie se situe au niveau des marges et de la rentabilité. Embellie résultant de la hausse des volumes et des prix, et des effets des vastes restructurations menées en 2009. BASF enregistre ainsi sur neuf mois une progression de 63,5 % de son Ebitda, à 8,4 Mrds €, et un bénéfice net en hausse de pas moins de 262 %, à 3,4 Mrds €. Pour Dow, le résultat opérationnel avant impôts a été multiplié par plus de six, à 2,1 Mrds $, et le résultat net a presque quadruplé, à 1,8 Mrd $. Même son de cloche pour la chimie d'ExxonMobil qui a vu ses bénéfices reprendre 2,25 Mrds $ et atteindre 3,84 Mrds $. Celle de Total a, de son côté, quadruplé en un an son résultat opérationnel ajusté, à 760 M€. Le résultat net de DuPont a lui plus que doublé, à 2,7 Mrds $. Hors des géants, les résultats des grands acteurs affichent aussi des tendances similaires. L'Américain Huntsman voit son chiffre d'affaires rebondir de 22 % (6,8 Mrds $) et son résultat opérationnel passer d'une perte de 64 M$ à un bénéfice de 316 M$. Le Suisse Clariant, qui sort d'une année très difficile, renoue avec les bénéfices (144 M CHF soit 105 M€) contre une perte de 127 M CHF l'an dernier. Du côté tricolore, Rhodia a également publié de bons résultats. Entre janvier et septembre, le groupe de spécialités a vu son chiffre d'affaires progresser de 31,1 %, à 3,87 Mrds € et son bénéfice net est sorti du rouge en passant de -160 M€ à + 168 M€ en un an. Jean-Pierre Clamadieu, le p-dg, se félicite surtout du « nouveau record en matière de génération d'Ebitda pour le quatrième trimestre consécutif ». En progression de 137,6 %, à 682 M€, l'Ebitda récurrent de Rhodia devrait atteindre les 900 M€ d'ici à la fin de l'année. Porté par ses marchés extérieurs, et grâce à une limitation de l'impact des mouvements sociaux en France ou du blocage de Marseille, le groupe français est extrêmement confiant pour l'année, d'autant qu'il ne « voit pas aujourd'hui de signe de rupture », affirme Jean-Pierre Clamadieu. Dans ces conditions, Rhodia vise dans les 12 à 24 mois deux acquisitions de l'ampleur de celle, actuellement en cours de finalisation, du Chinois Feixiang (489 M$, CPH n°512).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Chimie, la mal-aimée de l’Europe

[Édito] : Chimie, la mal-aimée de l’Europe

L’initiative n’est pas si courante pour qu’elle mérite d’être soulignée. France Chimie, l’organisation professionnelle qui représente les entreprises de la chimie en France, et son[…]

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Grandes manoeuvres dans la chimie/pharma

[Édito] : Grandes manoeuvres dans la chimie/pharma

[Édito] : Le club fermé des chimistes producteurs de biotech

[Édito] : Le club fermé des chimistes producteurs de biotech

Plus d'articles