Nous suivre Info chimie

La Chine réfléchirait à une consolidation de ses raffineurs

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Et si le gouvernement chinois rebattait les cartes de ses champions pétroliers et pétrochimiques ? C'est ce qu'avance le Wall Street Journal, en citant une source anonyme. Laquelle affirme que la Chine étudierait des options de consolidation. Avec deux options sur la table. La première serait de combiner ou de fusionner China National Petroleum (CNPC) avec Sinopec. La seconde consisterait à faire une seule entité de China National Offshore Oil Corp (Cnooc) et de Sinochem. Ces options sur la table consisteraient, à court terme, à faire face à la baisse du prix du pétrole, particulièrement impactant pour ces acteurs chinois, mais à également mieux positionner les géants du secteur face à la concurrence mondiale. Tout en évitant qu'ils se concurrencent entre eux-mêmes trop fortement... Ces options pourraient considérablement bouleverser le paysage mondial, en l'occurrence pour l'industrie chimique. Sinopec à lui seul est un mastodonte du secteur. Ses ventes en 2013 dépassaient déjà les 50 milliards d'euros et il est positionné comme le n°2 mondial en termes de ventes. Ne cessant de grignoter du terrain sur le leader BASF.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Le marché européen du recyclage menacé par le Covid-19

Le marché européen du recyclage menacé par le Covid-19

Les mesures de confinement prises à travers l’Europe pour endiguer l’épidémie de Coronavirus menacent l’équilibre de certains secteurs, dont celui du recyclage. L’un des premiers effets de ces[…]

Covid-19 : Beierdorf va fournir du désinfectant

Covid-19 : Beierdorf va fournir du désinfectant

Covid-19 : BASF va produire du gel hydroalcoolique

Covid-19 : BASF va produire du gel hydroalcoolique

McDermott confirme la vente de Lumnus Technology

McDermott confirme la vente de Lumnus Technology

Plus d'articles