Nous suivre Info chimie

La Chine veut éloigner ses riverains des usines chimiques

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le gouvernement chinois s'engage dans un programme de délocalisation et de transformation des usines chimiques dangereuses implantées dans les zones densément peuplées en Chine, rapporte l'agence Xinhua. D'ici à 2025, la directive publiée début septembre indique que toute usine de ce type devra avoir été modernisée, relocalisée dans les parcs industriels, ou fermée. Les usines concernées n'ont plus l'autorisation de renforcer leurs capacités de production tant que les mesures adéquates relatives à la directive n'auront pas été entreprises. Le gouvernement chinois allouera des fonds pour aider les industriels concernés, et mènera des inspections. Les collectivités locales sont chargées de mettre sur pied des plans de relocalisation ou de transformation, et sont priées d'accélérer les procédures d'approbation pour les projets de modernisation afin de minimiser tout impact sur les productions. Par ailleurs, le gouvernement conseille aux industriels concernés d'envisager des fusions, des réorganisations voire des arrêts de capacités vieillissantes. L'objectif est d'imposer des standards de sécurité en matière de distance minimum entre des usines dangereuses et des zones résidentielles, et de réduire les risques, dans un pays où les accidents industriels sont bien trop nombreux. En 2016, un rapport de Greenpeace East Asia avait fait état d'un bilan accablant de 29 accidents par mois en moyenne (CPH n°774).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

L'appel de Gilles le Maire pour la tenue d'un Village de la chimie digital

Tribune

L'appel de Gilles le Maire pour la tenue d'un Village de la chimie digital

« Sans masques ni barrières ! », l'édition 2021 du Village de la chimie se tiendra en version digitale. France Chimie Île-de-France, le CFA AFI24, les entreprises, les écoles et universités,[…]

21/12/2020 | PanoramaFrance-Chimie
France Chimie s’engage depuis cinq ans dans l’Accord de Paris

France Chimie s’engage depuis cinq ans dans l’Accord de Paris

Economie circulaire : L’État soutient le secteur de la plasturgie

Economie circulaire : L’État soutient le secteur de la plasturgie

Brenntag condamné à verser une amende de 52 M€

Brenntag condamné à verser une amende de 52 M€

Plus d'articles